Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
philipperoy1972histoire

Fiches révisions. DST. 05.05.21. Histoire-Géographie-EMC.

8 Avril 2021 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 5ème. 2020-2021.

Fiches révisions. DST. 05.05.21. Histoire-Géographie-EMC.
Fiches révisions. DST. 05.05.21. Histoire-Géographie-EMC.
Fiches révisions. DST. 05.05.21. Histoire-Géographie-EMC.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège - Année 2020-2021  :

Chapitre IV : Paysans et Seigneurs aux 11ème et 15ème siècles :

Thème 2 : Société, Église et pouvoir politique dans l’occident féodal (XIe-XVe siècles) :

 

L’ordre seigneurial : la formation et la domination des campagnes.

L’émergence d’une nouvelle société urbaine.

L’affirmation de l’État monarchique dans le Royaume des Capétiens et des Valois.

 

Démarches et contenus d’enseignement :

 

La société féodale, empreinte des valeurs religieuses du christianisme, se construit sous la domination conjointe des pouvoirs seigneuriaux, laïques et ecclésiastiques.

Les campagnes et leur exploitation constituent les ressources principales de ces pouvoirs.

En abordant la conquête des terres, on envisage, une nouvelle fois après l’étude du néolithique en 6e, le lien entre êtres humains et environnement.

Le mouvement urbain qui s’amorce principalement au XIIe siècle fait toutefois apparaitre de nouveaux modes de vie et stimule l’économie marchande.

De son côté, le gouvernement royal pose les bases d’un État moderne, en s’imposant progressivement face aux pouvoirs féodaux, en étendant son domaine et en développant un appareil administratif plus efficace pour le contrôler.

 

 

Introduction :

Après les invasions Barbares des IXème et Xème siècles, la société Médiévale va se retrouver profondément bouleversée.

De ce chaos va émerger une société pyramidale avec à sa tête un Roi, puis les trois Ordres : Le Clergé, ceux qui prient, soit les Réguliers et les Séculiers. Les Nobles ou l’Aristocratie, ceux qui combattent ou vivent du métier des armes.

Enfin, ceux qui travaillent la terre, entre autres, on parle alors des Paysans.

Cette société Médiévale, très hiérarchisée est marquée par des droits et des devoirs entre chacun de ces trois Ordres.

Les Seigneurs assurent la protection des Clercs et des Paysans.

Les Clercs prient pour les Seigneurs et les Paysans.

Les Paysans travaillent pour les Seigneurs et les Clercs.

Cette Société Médiévale est très marquée par la notion de fidélité, c’est le cas entre les Suzerains et les Vassaux, lors de la cérémonie de l’adoubement.

Chacun se doit protection et disponibilité, un serment qui peut être défait, en cas de trahison et/ou de mort.

Cette période de l’Histoire doit être considérée, à juste titre, comme l’apogée de la Chevalerie et de l’Esprit Chevaleresque.

De ce mode de vie va découler la future Noblesse.

Enfin, concernant le monde Paysan, il est soumis à des conditions de vie souvent difficiles.

Il est contraint au Servage, ce qui limite son évolution sociale ou financière.

Il est intimement lié au Seigneur dans son quotidien.

Il est soumis aux aléas du temps, de mauvaises récoltes peuvent le faire plonger dans la famine et la misère.

De plus, une grave épidémie, comme la Peste Noire de 1348, peut durablement remettre en cause la pyramide des âges, déjà fragile, l’espérance de vie n’excédant pas 40 ans.

 

 

Problématique :

Deux questions se posent à nous :

Quelle est la nature des relations entre les paysans et les seigneurs ?

Quel est le quotidien au sein d’une seigneurie ?

 

 

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège - Année 2020-2021, suite :

Chapitre IV : Paysans et Seigneurs aux 11ème et 15ème siècles, suite  :

 

Vocabulaire :

 

Mots :

Définitions :

Adoubement :

C’est une cérémonie, d’origines Médiévales, là, le jeune Noble va recevoir ses armes, des mains d’un Seigneur, ce qui le fera officiellement Chevalier. 

Araire :

C’est un instrument fait de bois, provenant de l’Antiquité qui permet de retourner la terre, en surface.

Aristocratie :

La Société Médiévale comporte trois Ordres (Clergé, Noblesse, Paysans), et l’Aristocratie en constitue le second, elle dispose ainsi de pouvoirs, mais aussi de privilèges.

Assolement Triennal :

C’est la gestion des terres cultivées, sur trois ans, soit l’alternance des types de cultures, sur une même parcelle.

Banalités :

Ce sont des taxes qui sont payées par le paysan, contre l’usage du Moulin, du Four, ou encore du Pressoir, appartenant au Seigneur.

Chanson de Geste :

C’est une Chanson Médiévale qui évoque les exploits des Chevaliers.

Charrue :

C’est un instrument constitué de roues, permettant de labourer la terre, la retournant, en profondeur.

Charte de Franchise :

C’est un texte officiel, rédigé sur un parchemin qui précise les droits et libertés, accordés par un Seigneur, à ses Paysans.

Communaux :

Ce sont des terres collectives qui sont réservées à la pâture des bêtes du village.

Corvée :

C’est un travail au caractère obligatoire et non rétribué.

Droit de Ban :

Soit le pouvoir de commander, de juger, mais aussi de punir.

Jachère :

C’est une terre qui est laissée au repos, afin qu’elle puisse retrouver sa fertilité.

Laboureur :

C’est un Paysan qui détient une charrue et un attelage, composé de bœufs.

2

 

 
 

Ordre :

On parle ainsi de la division de la société Médiévale, soit le Clergé, la Noblesse et les Paysans.

Paroisse :

C’est un territoire qui est sous l’autorité Religieuse d’un Prêtre, lui-même étant sous les ordres d’un Évêque ou d’un Archevêque.

Redevances :

C’est le nom de taxes en argent, ou en nature, qui sont versées au Seigneur, par les Paysans.

Rendement :

C’est la quantité de céréales récoltée, pour une surface donnée. Le rendement s’exprime en quintaux, par rapport à l’hectare cultivé.

Réserve :

Elle est constituée de terres qui sont cultivées par les Paysans, au profit du Seigneur.

Seigneur :

C’est celui qui possède la Seigneurie. C’est soit un Noble, ou un homme d’Église.

Seigneurie :

C’est un vaste domaine agricole qui est la propriété du Seigneur, il y exerce sa pleine autorité.

Serf :

Ce sont des Paysans qui appartiennent au Seigneur. Ils ne peuvent ni quitter sa terre, ni se marier, ni hériter, sans l’accord de ce dernier.

Tenures :

Ce sont des lots de terres qui sont confiées aux Paysans, par le Seigneur, en échange d’un loyer.

Tournoi :

C’est un jeu guerrier, pendant lequel s’opposent des Chevaliers.

 

​​​​​​

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège - Année 2020-2021, suite :

Chapitre IV : Paysans et Seigneurs aux 11ème et 15ème siècles, suite  :


Chronologie :

 

Dates :

Événements :

1 000 à 1 300 :

Ce sont les grands défrichements.

1215 :

C’est la Grande Charte.

1348 :

La Peste Noire.

 

*******

​​​​​​

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège - Année 2020-2021  :

Chapitre IV : L’alphabétisation et ses enjeux  :

Thème 1 : La question démographique et l’inégal développement.

 

La croissance démographique et ses effets.

Répartition de la richesse et de la pauvreté dans le monde.

 

Démarches et contenus d’enseignement :

 

L’objectif de cette première partie du cycle est de sensibiliser les élèves aux problèmes posés aux espaces humains par le changement global et la tension concernant des ressources essentielles (Energie, eau, alimentation).

Il s’agit de faire comprendre aux élèves la nécessité de prendre en compte la vulnérabilité des espaces humains, mais sans verser dans le catastrophisme et en insistant sur les capacités des sociétés à trouver les solutions permettant d’assurer un développement durable (Au sens du mot anglais sustainable, dont il est la traduction) et équitable.

Pour ce premier thème, on part des acquis du dernier thème de la 6e pour aborder la problématique posée par la croissance démographique, notamment dans les pays en développement et en émergence, où elle rend difficile le développement durable et équitable et l’accès de tous aux biens et aux services de base.

Le premier sous-thème sera abordé à partir de deux études de cas : une puissance émergente (La Chine ou l’Inde) et un pays d’Afrique au choix.

On mettra en perspective ces cas avec les États-Unis et l’Europe, où la question démographique se pose de manière très différente.

Mais on montrera aussi les points communs, comme, par exemple, celui du vieillissement.

On abordera ensuite, à grands traits, la géographie de la richesse et de la pauvreté à l’échelle du monde.

L’objectif est de sensibiliser les élèves à l’inégale répartition des richesses.

Ils découvrent aussi que les différents niveaux de richesse et de pauvreté et donc les inégalités sociales sont observables dans tous les pays.

L’outil cartographique est important pour aborder les questions liées à ce thème, qui est en lien très évident avec le suivant.

 

 

Introduction :

L’alphabétisation n’est pas égale entre les pays du Nord et du Sud (Hémisphères).

La richesse nationale favorise le développement du pays concerné et a une conséquence directe sur le niveau d’éducation atteint par sa population.

Investir dans l’école, le savoir, la recherche et faire le choix financier (PIB) d’encourager la formation de sa population, c’est aussi assurer le développement de son pays.

Savoir lire, écrire, parler correctement sa langue, mais aussi savoir compter, cela favorise son insertion dans la société.

 

Problématique :

Deux questions se posent à nous :

Quelle est la situation à l’échelle Mondiale ?

Comment concilier Éducation et Développement ?

 

Vocabulaire :

 

Mots :

Définitions :

Alphabétisation :

Soit le fait d’apprendre à lire et à écrire.

Analphabète :

Soit une personne ne sachant ni lire, ni écrire.

Éducation :

C’est l’ensemble des apprentissages moraux, intellectuels et culturels.

Espérance de Vie Scolaire :

C’est la durée moyenne de la scolarité. (Cf. Carte).

PIB par Habitant :

C’est le Revenu National Brut d’un pays qui est divisé par le montant total des habitants. (Cf. Carte).

Scolarisation :

C’est la possibilité d’accéder à l’école et aux apprentissages. (Cf. Carte).

Scolarité :

C’est une période durant laquelle un enfant va à l’école.

Taux d’Alphabétisation :

C’est la part de la population sachant lire et écrire pour 100 personnes.

 

*******

Education Morale et Civique. Collège. Année 2020-2021. Partie I : L’Égalité : Une question de dignité.

Chapitre II : Égaux en droits.

Leçon 1 : Le collège : Un espace collectif ou individuel ?

Introduction :

La scolarité en France est obligatoire, jusqu’à 16 ans.

A ce titre, tous les jeunes âgés de 11 à 16 ans doivent suivre des études.

Le collège les accueille dans cette mission régalienne de l’État qui est de donner à chacun, une instruction.

Néanmoins, les élèves ne disposent pas des mêmes moyens ou des mêmes chances au départ, dans leur scolarité.

Face à ces disparités, il appartient aux autorités, mais aussi à chaque établissement, de mettre les moyens en œuvre, afin de palier à ces inégalités.

Pour les collégiens, vivre ensemble n’est pas chose aisée, cela implique la prise en compte du règlement intérieur, mais aussi d’accepter les droits et les devoirs de chacun.

 

Vocabulaire :

 

Mots :

Définitions :

Hétérogénéité :

C’est ce qui est sans unité, ce qui est dissemblant.

Loi :

C’est la règle officielle, reconnue à l’échelle de l’État, elle s’applique à tous et chacun doit la respecter. Elle est souvent le produit du Parlement (Assemblée Nationale et Sénat).

Pédagogie différenciée :

C’est un enseignement qui prend en charge les différences de niveau entre les élèves et les fait progresser par les différences de chacun.

ZEP :

C’est une Zone d’Éducation Prioritaire.

Plan détaillé :

L’accès à l’égalité des chances : Une volonté Étatique ?

L’École pour tous :

L’accès à l’instruction pour tous est considéré en France, comme le meilleur moyen d’accéder à l’Égalité, entre autres, depuis les lois de Jules Ferry, au 19ème siècle.

A ce titre, la principale mission du collège est d’accueillir tous les jeunes, et ce, qu’ils soient âgés de 11 à 15 ans.

Sa principale ambition est de leur faire acquérir les mêmes savoirs, afin qu’ils soient sanctionnés par les mêmes diplômes.

Le cas par cas :

Cette mission se trouve aujourd’hui quelques peu aménagée, face à la diversité, l’hétérogénéité des élèves, mais aussi suite à la montée de l’échec scolaire.

Aussi, l’égalité est-elle remise en question.

Désormais, on s’oriente vers la pédagogie différenciée, on parle aussi de continuité pédagogique depuis la pandémie de la Covid-19.

C’est alors l’une des réponses afin de résoudre cette situation, avec la mise en place de groupes de soutien scolaire, d’études dirigées, voir de ZEP (Zones d’Éducation Prioritaires).

 

Transition, parties I à II, à faire avec les élèves, principaux points à retenir :

L’Ecole pour chacune et chacun. Tous égaux, mais différents.

L’Ecole sur mesure. La situation au cas par cas.

 

Vivre ensemble avec les différences de chacun : Un défi quotidien :

Les droits et les devoirs de chacun :

Comme dans toute communauté et notamment celle dite éducative, il y a la présence de la loi.

Elle est présente au sein des établissements, notamment avec le règlement intérieur, ce dernier a pour vocation de faire reconnaître l’égalité des droits et des devoirs, et ce, entre chaque élève.

Chacun doit alors l’observer avec rigueur, cette disposition est aussi un moyen de défense, afin que chacun puisse faire valoir ses droits.

Le respect d’autrui :

Les situations de la vie quotidienne montrent naturellement que le respect entre les collégiens n’est pas inné.

Chacun doit prendre conscience que jouir de certains droits implique nécessairement la reconnaissance et le respect des droits d’autrui, et d’accepter les différences de chacun.

*******

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article