Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
philipperoy1972histoire

Géographie. Chapitre I. 4ème. Porte Carte.

29 Septembre 2016 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Géographie. Chapitre I. 4ème. Porte Carte.
Géographie. Chapitre I. 4ème. Porte Carte.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017 [1] :

Chapitre I : Les villes dans la mondialisation [2] :

  • Thème 1. L’urbanisation du monde.
  • Espaces et paysages de l’urbanisation : géographie des centres et des périphéries.
  • Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • À partir des acquis de la classe de 5e, on aborde en 4e quelques caractéristiques géographiques majeures du processus de mondialisation contemporaine. On peut ainsi sensibiliser les élèves aux différences entre celle-ci et la «première mondialisation» (XV-XVIe siècles) étudiée en histoire. Il s’agit de sensibiliser les élèves aux nouvelles formes d’organisation des espaces et des territoires que cette mondialisation provoque et d’aborder avec eux quelques-uns des problèmes qu’elle pose.
  • Le monde s’urbanise à grande vitesse depuis 1945. Plus de la moitié de l’humanité habite les villes, depuis 2007, et probablement les 2/3 à l’horizon 2050. Il s’agit d’un fait majeur qui caractérise la mondialisation.
  • En 6e les élèves ont abordé la question urbaine à partir de l’analyse de « l’habiter ». En 4e on leur fait prendre conscience des principaux types d’espaces et de paysages que l’urbanisation met en place, ce qui est l’occasion de les sensibiliser au vocabulaire de base de la géographie urbaine.
  • On insiste ensuite sur la connexion des villes aux grands réseaux de la mondialisation et aux différences que cela crée entre les villes connectées et bien intégrées à une mondialisation qu’elles entrainent et des villes plus à l’écart, voire confrontées à des phénomènes de « rétrécissement » (Shrinking Cities, comme Detroit).
  • Deux études de cas de grandes villes, au choix du professeur, permettent d’aborder concrètement les différents aspects du thème.
  • Ces études de cas contextualisées offrent une première approche de l’espace mondialisé.

Introduction :

  • Jamais la circulation des hommes, des marchandises, des capitaux, n’a été aussi importante et étendue de nos jours.
  • De façon générale tout peut circuler à travers le Monde et dans des délais faibles.
  • La Mondialisation c’est la contraction, le resserrement des espaces et du temps.
  • Elle prend ses origines sur quelques grands centres dynamiques (Europe-Asie-Amériques) de l’économie mondiale.
  • A ce titre, les grands lieux de commandement que sont les villes constituent naturellement des espaces d’impulsion essentiels dans le cadre de la Mondialisation.
  • Trois questions se posent à nous :
  • Pourquoi les métropoles sont-elles des lieux de concentration ?
  • En quoi sont-elles des centres et des relais de la Mondialisation ?
  • Pourquoi sont-elles des espaces inégalitaires et vulnérables ?
  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Agglomération :

C’est un ensemble qui est formé par une ville et ses banlieues.

Archipel Mégalopolitain :

C’est un ensemble de villes qui dirigent le Monde, en concentrant les activités d’innovation et de commandement, tout en fonctionnant en réseau.

CBD :

Soit Central Business District, c’est le Centre des Affaires d’une grande ville, comme celui de la Défense, proche de Paris.

Mégalopole :

C’est un ensemble de villes proches qui constituent une gigantesque agglomération, concentrant ainsi des pôles de décision mondiaux.

Métropole :

C’est une ville qui exerce des fonctions de commandement politique, économique, ou encore culturel et ce, à une échelle régionale, nationale ou encore mondiale.

Réseau :

C’est un ensemble de lignes et de connexions qui relient entre eux des lieux ou des personnes.

Terre-plein :

On parle aussi de polder. En fait, c’est un espace gagné artificiellement sur la mer.

*******

  • Plan détaillé :
  1. Les grandes métropoles, des lieux de concentration :
  1. Définition :
  2. D’Autres fonctions :
  1. Les grandes métropoles, centres et relais de la mondialisation :
    1. Leur position :
    2. Un rôle différent selon les échelles :
  2. Les grandes métropoles, espaces inégalitaires et vulnérables ? :
  1. La mondialisation, source d’inégalités :
  2. D’autres conséquences :

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017, suite [3] :

Chapitre I : Les villes dans la mondialisation, suite [4] :

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017, suite [5] :

Chapitre I : Les villes dans la mondialisation, suite [6]

*******

[1] Dernière mise à jour du : 24.08.16. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de :http://eduscol.education.fr/

[3] Dernière mise à jour du : 24.08.16. Relecture de ce jour.

[4] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[5] Dernière mise à jour du : 24.08.16. Relecture de ce jour.

[6] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

Lire la suite

Histoire. Chapitre I. 4ème. Porte Carte.

29 Septembre 2016 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Histoire. Chapitre I. 4ème. Porte Carte.
Histoire. Chapitre I. 4ème. Porte Carte.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017 [1] :

Chapitre I : Les puissances Européennes dans le Monde, au début du 18ème siècle [2] :

  • Thème 1 : Le XVIIIe siècle. Expansions, Lumières et révolutions.
  • Bourgeoisies marchandes, négoces internationaux et traites négrières au XVIIIe siècle.
  • L’Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé et contestation de l’absolutisme.
  • La Révolution française et l’Empire : nouvel ordre politique et société révolutionnée en France et en Europe.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • La classe de 4ème doit permettre de présenter aux élèves les bases de connaissances nécessaires à la compréhension de changements politiques, sociaux économiques et culturels majeurs qu’ont connus l’Europe et la France, de la mort de Louis XIV à l’installation de la Troisième République. Il s’agit notamment d’identifier les acteurs principaux de ces changements, sans réduire cette analyse aux seuls personnages politiques. L’étude des échanges liés au développement de l’économie de plantation dans les colonies amène à interroger les origines des rivalités entre puissances européennes, l’enrichissement de la façade atlantique, le développement de la traite atlantique en lien avec les traites négrières en Afrique et l’essor de l’esclavage dans les colonies.
  • Le développement de l’esprit scientifique, l’ouverture vers des horizons plus lointains poussent les gens de lettres et de sciences à questionner les fondements politiques, sociaux et religieux du monde dans lequel ils vivent. On pourra étudier les modes de diffusion des nouvelles idées, la façon dont différents groupes sociaux s’en emparent et la nouvelle place accordée à l’opinion publique dans un espace politique profondément renouvelé. On caractérise les apports de la Révolution française, dans l’ordre politique aussi bien qu’économique et social non seulement en France mais en Europe dans le contexte des guerres républicaines et impériales. On peut à cette occasion replacer les singularités de la Révolution française dans le cadre des révolutions atlantiques. On rappelle l’importance des grandes réformes administratives et sociales introduites par la Révolution puis l’Empire.
  • Introduction :
  • Les 17 et 18ème siècles, ou classiquement dénommés période Moderne, sont marqués par une profonde transformation de l’Europe.
  • Il est à souligner que de nombreux conflits Politiques et Religieux aboutissent à des changements importants et répétés, principalement au niveau des frontières des États concernés, remettant en cause leur équilibre, notamment entre les puissances Européennes.
  • C’est également l’époque d’un grand développement Économique, pour certaines Régions, mais aussi l’apparition de nouveaux courants artistiques.
  • Trois questions se posent à nous :
  • Quelle est la place de l’Europe dans le Monde ?
  • Quelles sont les conséquences sur l’Europe de l’ouverture au Monde ?
  • Quelle est la nature des relations entre les grandes puissances ?

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017, suite [3] :

Chapitre I : Les puissances Européennes dans le Monde, au début du 18ème siècle, suite [4] :

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017, suite [5] :

Chapitre I : Les puissances Européennes dans le Monde, au début du 18ème siècle, suite [6] :

*******

[1] Dernière mise à jour du : 13.08.16. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[3] Dernière mise à jour du : 13.08.16. Relecture de ce jour.

[4] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[5] Dernière mise à jour du : 13.08.16. Relecture de ce jour.

[6] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

Lire la suite

Géographie. Chapitre I. 5ème. Porte Carte.

29 Septembre 2016 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 5ème.

Géographie. Chapitre I. 5ème. Porte Carte.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017 [1] :

Chapitre I : La question du développement [2] :

  • Thème 1 : La question démographique et l’inégal développement.
  • La croissance démographique et ses effets.
  • Répartition de la richesse et de la pauvreté dans le monde.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • L’objectif de cette première partie du cycle est de sensibiliser les élèves aux problèmes posés aux espaces humains par le changement global et la tension concernant des ressources essentielles (énergie, eau, alimentation).
  • Il s’agit de faire comprendre aux élèves la nécessité de prendre en compte la vulnérabilité des espaces humains, mais sans verser dans le catastrophisme et en insistant sur les capacités des sociétés à trouver les solutions permettant d’assurer un développement durable (au sens du mot anglais sustainable, dont il est la traduction) et équitable.
  • Pour ce premier thème, on part des acquis du dernier thème de la 6e pour aborder la problématique posée par la croissance démographique, notamment dans les pays en développement et en émergence, où elle rend difficile le développement durable et équitable et l’accès de tous aux biens et aux services de base.
  • Le premier sous-thème sera abordé à partir de deux études de cas : une puissance émergente (la Chine ou l’Inde) et un pays d’Afrique au choix.
  • On mettra en perspective ces cas avec les États-Unis et l’Europe, où la question démographique se pose de manière très différente.
  • Mais on montrera aussi les points communs, comme, par exemple, celui du vieillissement.
  • On abordera ensuite, à grands traits, la géographie de la richesse et de la pauvreté à l’échelle du monde.
  • L’objectif est de sensibiliser les élèves à l’inégale répartition des richesses.
  • Ils découvrent aussi que les différents niveaux de richesse et de pauvreté et donc les inégalités sociales sont observables dans tous les pays.
  • L’outil cartographique est important pour aborder les questions liées à ce thème, qui est en lien très évident avec le suivant.
  • Introduction :
  • « Le Développement Durable doit répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des Générations Futures de répondre aux leurs et correspond aux devoirs des Générations Actuelles de transmettre un Monde vivable, viable et reproductible ». In, G.H. Brundtland (Présidente de la Commission Mondiale de l’ONU pour l’Environnement et le Développement), In, Notre Avenir à Tous, ONU, 1987.
  • Cette définition doit nous amener à comprendre la nouvelle gestion du Monde, dont le principal objectif doit être de favoriser et d’assurer le développement de l’Humanité.
  • Problématique :
  • Deux questions se posent à nous :
  • Quelle est la nouvelle gestion du Monde ?
  • Comment favoriser un Développement de l’Humanité ?
  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Aménagement :

C’est l’action volontaire de l’Homme ou d’une Collectivité (État, Régions, Départements, Communes, entre autres) sur l’agencement ou l’organisation de son territoire (Répartition de la population, mise en place d’une nouvelle distribution des activités économiques, des équipements collectifs ou encore de son environnement, entre autres).

Développement Humain :

C’est la hausse générale du niveau de vie d’une population donnée, lui permettant, au moins, de satisfaire tous ses besoins essentiels ou primordiaux, comme l’eau, l’alimentation, l’instruction, ou l’accès à la santé, entre autres.

Environnement :

C’est l’ensemble des éléments naturels ou artificiels, au sein duquel se déroule et s’organise la vie de l’Homme.

ONG :

C’est une Organisation Non Gouvernementale comme : Médecins Sans Frontières, la Croix Rouge, Action contre la Faim, entre autres.

Pays du Nord :

Ce sont les Pays Riches, en opposition aux Pays du Sud, dits PMA : Pays Moyennement Avancés.

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017, suite :

Chapitre I : La question du développement, suite [3] :

  • Plan détaillé :
  1. Une nouvelle gestion du Monde :
  1. La Définition du Développement Durable :
  2. L’Histoire de cette Idée :
  1. Favoriser et assurer le Développement de l’Humanité :
  1. Développement Durable et Développement Humain :
  2. L’importance de l’Action des ONG :
  • Chronologie :

Dates :

Événements :

1987 :

Naissance de l’expression Développement Durable.

1992 :

Sommet de la Terre, à Rio de Janeiro (Brésil).

2002 :

Sommet Mondial sur le Droit des Populations au Développement Humain, à Johannesburg.

2007 :

Sommet Mondial sur le Développement Durable, à Jakarta (Indonésie).

2009 :

Sommet Mondial sur l’Avenir du Climat, à Copenhague (Danemark).

2015 :

COP 21, à Paris (France).

[1] Dernière mise à jour du : 11.08.16. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[3] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

Lire la suite

Histoire. Chapitre I. 5ème. Porte Carte.

29 Septembre 2016 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 5ème.

Histoire. Chapitre I. 5ème. Porte Carte.
Histoire. Chapitre I. 5ème. Porte Carte.
Histoire. Chapitre I. 5ème. Porte Carte.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège Ste-Geneviève - Année 2016-2017 [1] :

Chapitre I : Les Grands Empire Chrétiens pour le Haut Moyen Age [2] :

Leçon 1 : L’Empire Byzantin, du 5ème au 15ème siècle :

Rappel : Thème 1. Chrétientés et islam (VIe-XIIIe siècles), des mondes en contact :

  • Byzance et l’Europe carolingienne.
  • De la naissance de l’islam à la prise de Bagdad par les Mongols : pouvoirs, sociétés, cultures.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • Dans la continuité de la classe de 6e, qui aborde la période de la préhistoire à l’Antiquité, la classe de 5e couvre une vaste période, du Moyen Âge à la Renaissance.
  • Elle permet de présenter aux élèves des sociétés marquées par la religion, au sein desquelles s’imposent de nouvelles manières de penser, de voir et de parcourir le monde et de concevoir l’exercice et l’organisation du pouvoir séculier.
  • La période qui s’étend du VIe au XIIIe siècle, de Justinien à la prise de Bagdad par les Mongols (1258), est l’occasion de montrer comment naissent et évoluent des empires, d’en souligner les facteurs d’unité, ou au contraire, de morcellement.
  • Parmi ces facteurs d’unité ou de division, la religion est un facteur explicatif important. Les relations entre les pouvoirs politiques, militaires et religieux permettent par ailleurs de définir les fonctions de calife, de basileus et d’empereur.
  • L’étude des contacts entre ces puissances, au sein de l’espace méditerranéen, illustre les modalités de leur ouverture sur l’extérieur.
  • La Méditerranée, sillonnée par des marins, des guerriers, des marchands, est aussi un lieu d’échanges scientifiques, culturels et artistiques.

Introduction :

  • Dès la chute de l’Empire Romain d’Occident et de Rome, en 476 (Voir programmes de 6ème à ce sujet), l’Empire Byzantin va alors constituer la partie Orientale, subsistante, de ce que fut l’Empire Romain. L’Empire Byzantin a un caractère politique, religieux, économique et culturel qui lui est propre, à l’égard de l’Occident.
  • Sur le plan politique, il est notamment dirigé par un Basileus, qui est le Roi des Rois.
  • Sur le plan religieux, depuis 1054, soit la séparation entre Rome et Byzance, il suit les règles de l’Orthodoxie, qui sont très différentes de celles de Rome.
  • Dans le domaine économique, il occupe une place stratégique, car Byzance, de part sa position géographique, est au carrefour des échanges entre l’Occident et l’Orient.
  • Enfin, sur le plan culturel, Byzance doit être considérée, à juste titre, comme un foyer de création majeur, notamment dans le domaine artistique.
  • Dès 1204 avec la IVème croisade, sa domination ne cessera de décroître, pour finalement s’achever par la chute de Constantinople, en 1453, alors prise par les Turcs.
  • Trois questions se posent à nous :
  • Un Empire au cœur de tous les enjeux ?
  • Un Empereur absolu ?
  • Un Empire au caractère Chrétien ?

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège Ste-Geneviève - Année 2016-2017, suite :

Chapitre I : Les Grands Empire Chrétiens pour le Haut Moyen Age, suite [3] :

Leçon 1 : L’Empire Byzantin, du 5ème au 15ème siècle, suite :

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège Ste-Geneviève - Année 2016-2017, suite :

Chapitre I : Les Grands Empire Chrétiens pour le Haut Moyen Age, suite [4] :

Leçon 1 : L’Empire Byzantin, du 5ème au 15ème siècle, suite :

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège Ste-Geneviève - Année 2016-2017, suite :

Chapitre I : Les Grands Empire Chrétiens pour le Haut Moyen Age, suite [5] :

Rappel : Thème 1. Chrétientés et islam (VIe-XIIIe siècles), des mondes en contact :

  • Byzance et l’Europe carolingienne.
  • De la naissance de l’islam à la prise de Bagdad par les Mongols : pouvoirs, sociétés, cultures.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • Dans la continuité de la classe de 6e, qui aborde la période de la préhistoire à l’Antiquité, la classe de 5e couvre une vaste période, du Moyen Âge à la Renaissance.
  • Elle permet de présenter aux élèves des sociétés marquées par la religion, au sein desquelles s’imposent de nouvelles manières de penser, de voir et de parcourir le monde et de concevoir l’exercice et l’organisation du pouvoir séculier.
  • La période qui s’étend du VIe au XIIIe siècle, de Justinien à la prise de Bagdad par les Mongols (1258), est l’occasion de montrer comment naissent et évoluent des empires, d’en souligner les facteurs d’unité, ou au contraire, de morcellement.
  • Parmi ces facteurs d’unité ou de division, la religion est un facteur explicatif important. Les relations entre les pouvoirs politiques, militaires et religieux permettent par ailleurs de définir les fonctions de calife, de basileus et d’empereur.
  • L’étude des contacts entre ces puissances, au sein de l’espace méditerranéen, illustre les modalités de leur ouverture sur l’extérieur.
  • La Méditerranée, sillonnée par des marins, des guerriers, des marchands, est aussi un lieu d’échanges scientifiques, culturels et artistiques.

Leçon 2 : L’Empire Carolingien :

Introduction :

  • A partir du VIIIème siècle, les rois Carolingiens vont réussir, sur beaucoup d’années, à recomposer un Empire en Europe Occidentale, celui-ci va succéder à l’Empire Romain d’Occident, qui prit fin, avec la chute de Rome, en 476.
  • Cet Empire s’inscrit ainsi dans la lignée des Royaumes Barbares.
  • Enfin, le Christianisme, pour lequel, les Francs se sont convertis, depuis Clovis en 496, va alors se répandre dans l’ensemble du Monde Occidental.
  • Trois questions se posent à nous :
  • Quelle est la Constitution de l’Empire ?
  • Quelle est la gestion de l’Empire ?
  • Il y a-t-il un renouveau culturel ?

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège Ste-Geneviève - Année 2016-2017, suite :

Chapitre I : Les Grands Empire Chrétiens pour le Haut Moyen Age, suite [6] :

Leçon 2 : L’Empire Carolingien, suite :

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège Ste-Geneviève - Année 2016-2017, suite :

Chapitre I : Les Grands Empire Chrétiens pour le Haut Moyen Age, suite [7] :

Leçon 2 : L’Empire Carolingien, suite :

*******

[1] Dernière mise à jour du : 10.08.16. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[3] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[4] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[5] Sources extraites de :http://eduscol.education.fr/

[6] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[7] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

Lire la suite

EMC. Chapitre I. 4ème.

28 Septembre 2016 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Éducation Morale et Civique – Ste Geneviève. Année 2016-2017. Classe de 4ème[1] :

Chapitre I : « La Justice en France »[2] :

  • Introduction :
  • La Justice lit le Droit et le dit.
  • Elle est associée au Pouvoir Judiciaire, soit l’un des trois Pouvoirs de notre Pays, à savoir : Le Pouvoir Exécutif (Le Président de la République et le Gouvernement), le Pouvoir Législatif (L’Assemblée Nationale et le Sénat), enfin le Pouvoir Judicaire (Soit les Juges et les Magistrats).
  • Elle est symbolisée par le Glaive, la Balance et l’Allégorie de la Femme aux yeux bandés.
  • Chacun est distinct l’un de l’autre, et ce, en vertu de la Séparation des Pouvoirs, déjà exprimée par Montesquieu, dans l’Esprit des Lois, en 1748.
  • La Justice est animée par des Principes, qui régissent son organisation, ce seront les deux premiers points de notre Étude.
  • Enfin, il y aura la description d’un cas précis, soit celui de la Justice Populaire, avec le cas de la Cours d’Assises, qui est un Tribunal Populaire.

*******

Éducation Morale et Civique – Ste Geneviève. Année 2016-2017. Classe de 4ème, suite [3] :

Chapitre I : « La Justice en France, suite »[4] :

  • Plan détaillé :
  1. Les principes de la Justice :
  1. Cours dialogué : Les Symboles de la Justice, le sens de ses Symboles :
  2. Le Symbole de la Justice est une Femme tenant une Balance et un Glaive :
  3. Travail en autonomie : Fiche d’exercices sur les grands Principes de la Justice :
  4. La Justice garantit les Droits de la Personne et repose sur quelques grands Principes :
  1. L’organisation Judiciaire :
  1. Travail en autonomie à l’aide du Manuel : Les Juridictions :
  1. Complétez le tableau ci-dessous à l’aide du Manuel pp. 56-57 (Pour certaines affaires, plusieurs Tribunaux sembleront convenir) :
  2. Questions :
  1. L’organisation Judiciaire Française peut être divisée en 3 ensembles :
  1. La Justice Pénale, qui juge les infractions à la Loi :
    1. Selon leur gravité, les infractions peuvent être punies par des Juridictions différentes :
    2. La Justice Civile, qui traite des problèmes, entre personnes :
    3. Les Tribunaux Administratifs :
    4. Il existe une Justice adaptée aux Mineurs :
  1. Les recours possibles :
  1. Complétez le tableau ci-dessous, à l’aide du Manuel pp. 56-57 (Pour certaines affaires, plusieurs Tribunaux sembleront convenir) :
  1. Complétez le tableau, ci-dessous :
  2. Questions :
  1. Complétez le tableau ci-dessous, à l’aide du Manuel pp. 56-57 (Pour certaines affaires, plusieurs Tribunaux sembleront convenir) : EXERCICE :
  1. Complétez le tableau, ci-dessous :
  2. Questions :
  1. La Cour d’Assises, un Tribunal Populaire :
  1. Cours dialogué à partir du schéma de l’organisation de la Justice déjà examiné : Manuel pp. 56-57 :
  2. Travail en autonomie : Fiche d’exercices sur la Cour d’Assises :
  3. Cours dialogué : Lecture du Serment des Jurés, doc. 1 p. 62 :
  4. Cours dialogué à partir du schéma de l’Organisation de la Justice déjà examiné : Manuel pp. 56-57 :
  5. Depuis le 1er janvier 2001 et la Loi sur la Présomption d’Innocence :
  1. Schéma Explicatif :
  1. Schéma :
  2. Explication du Schéma :

*******

Éducation Morale et Civique – Ste Geneviève. Année 2016-2017. Classe de 4ème, suite [5] :

Chapitre I : « La Justice en France, suite »[6] :

  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

La Justice :

1 - En Droit, c’est le pouvoir de dire et de faire respecter le Droit ;

2 - En Droit, c’est le Pouvoir Judiciaire, ensemble des Juges et Magistrats ;

3 - Vertu, qualité morale consistant à être juste, à respecter les Droits d'autrui ;

4 - Reconnaissance du Droit, du bon Droit.

La Balance :

La Justice doit peser le pour et le contre lors d’un Procès, elle est équitable.

Le Glaive :

La Justice est là pour punir et condamner ou pour inspirer la crainte à ceux qui ne respectent pas la Loi.

*******

[1] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[2] Dernière mise à jour du : 26.08.16. Remise en forme. Philippe ROY. Relecture de ce jour.

[3] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[4] Dernière mise à jour du : 26.08.16. Remise en forme. Philippe ROY. Relecture de ce jour.

[5] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[6] Dernière mise à jour du : 26.08.16. Remise en forme. Philippe ROY. Relecture de ce jour.

Lire la suite

Géographie. Chapitre I. 4ème.

28 Septembre 2016 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017 [1] :

Chapitre I : Les villes dans la mondialisation [2] :

  • Thème 1. L’urbanisation du monde.
  • Espaces et paysages de l’urbanisation : géographie des centres et des périphéries.
  • Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • À partir des acquis de la classe de 5e, on aborde en 4e quelques caractéristiques géographiques majeures du processus de mondialisation contemporaine. On peut ainsi sensibiliser les élèves aux différences entre celle-ci et la «première mondialisation» (XV-XVIe siècles) étudiée en histoire. Il s’agit de sensibiliser les élèves aux nouvelles formes d’organisation des espaces et des territoires que cette mondialisation provoque et d’aborder avec eux quelques-uns des problèmes qu’elle pose.
  • Le monde s’urbanise à grande vitesse depuis 1945. Plus de la moitié de l’humanité habite les villes, depuis 2007, et probablement les 2/3 à l’horizon 2050. Il s’agit d’un fait majeur qui caractérise la mondialisation.
  • En 6e les élèves ont abordé la question urbaine à partir de l’analyse de « l’habiter ». En 4e on leur fait prendre conscience des principaux types d’espaces et de paysages que l’urbanisation met en place, ce qui est l’occasion de les sensibiliser au vocabulaire de base de la géographie urbaine.
  • On insiste ensuite sur la connexion des villes aux grands réseaux de la mondialisation et aux différences que cela crée entre les villes connectées et bien intégrées à une mondialisation qu’elles entrainent et des villes plus à l’écart, voire confrontées à des phénomènes de « rétrécissement » (Shrinking Cities, comme Detroit).
  • Deux études de cas de grandes villes, au choix du professeur, permettent d’aborder concrètement les différents aspects du thème.
  • Ces études de cas contextualisées offrent une première approche de l’espace mondialisé.

Introduction :

  • Jamais la circulation des hommes, des marchandises, des capitaux, n’a été aussi importante et étendue de nos jours.
  • De façon générale tout peut circuler à travers le Monde et dans des délais faibles.
  • La Mondialisation c’est la contraction, le resserrement des espaces et du temps.
  • Elle prend ses origines sur quelques grands centres dynamiques (Europe-Asie-Amériques) de l’économie mondiale.
  • A ce titre, les grands lieux de commandement que sont les villes constituent naturellement des espaces d’impulsion essentiels dans le cadre de la Mondialisation.
  • Trois questions se posent à nous :
  • Pourquoi les métropoles sont-elles des lieux de concentration ?
  • En quoi sont-elles des centres et des relais de la Mondialisation ?
  • Pourquoi sont-elles des espaces inégalitaires et vulnérables ?
  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Agglomération :

C’est un ensemble qui est formé par une ville et ses banlieues.

Archipel Mégalopolitain :

C’est un ensemble de villes qui dirigent le Monde, en concentrant les activités d’innovation et de commandement, tout en fonctionnant en réseau.

CBD :

Soit Central Business District, c’est le Centre des Affaires d’une grande ville, comme celui de la Défense, proche de Paris.

Mégalopole :

C’est un ensemble de villes proches qui constituent une gigantesque agglomération, concentrant ainsi des pôles de décision mondiaux.

Métropole :

C’est une ville qui exerce des fonctions de commandement politique, économique, ou encore culturel et ce, à une échelle régionale, nationale ou encore mondiale.

Réseau :

C’est un ensemble de lignes et de connexions qui relient entre eux des lieux ou des personnes.

Terre-plein :

On parle aussi de polder. En fait, c’est un espace gagné artificiellement sur la mer.

  • Plan détaillé :
  1. Les grandes métropoles, des lieux de concentration :
  1. Définition :
  2. D’Autres fonctions :
  1. Les grandes métropoles, centres et relais de la mondialisation :
    1. Leur position :
    2. Un rôle différent selon les échelles :
  2. Les grandes métropoles, espaces inégalitaires et vulnérables ? :
  1. La mondialisation, source d’inégalités :
  2. D’autres conséquences :

*******

[1] Dernière mise à jour du : 24.08.16. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

Lire la suite

Histoire. Chapitre I. 4ème.

28 Septembre 2016 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017 [1] :

Chapitre I : Les puissances Européennes dans le Monde, au début du 18ème siècle [2] :

  • Thème 1 : Le XVIIIe siècle. Expansions, Lumières et révolutions.
  • Bourgeoisies marchandes, négoces internationaux et traites négrières au XVIIIe siècle.
  • L’Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé et contestation de l’absolutisme.
  • La Révolution française et l’Empire : nouvel ordre politique et société révolutionnée en France et en Europe.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • La classe de 4ème doit permettre de présenter aux élèves les bases de connaissances nécessaires à la compréhension de changements politiques, sociaux économiques et culturels majeurs qu’ont connus l’Europe et la France, de la mort de Louis XIV à l’installation de la Troisième République. Il s’agit notamment d’identifier les acteurs principaux de ces changements, sans réduire cette analyse aux seuls personnages politiques. L’étude des échanges liés au développement de l’économie de plantation dans les colonies amène à interroger les origines des rivalités entre puissances européennes, l’enrichissement de la façade atlantique, le développement de la traite atlantique en lien avec les traites négrières en Afrique et l’essor de l’esclavage dans les colonies.
  • Le développement de l’esprit scientifique, l’ouverture vers des horizons plus lointains poussent les gens de lettres et de sciences à questionner les fondements politiques, sociaux et religieux du monde dans lequel ils vivent. On pourra étudier les modes de diffusion des nouvelles idées, la façon dont différents groupes sociaux s’en emparent et la nouvelle place accordée à l’opinion publique dans un espace politique profondément renouvelé. On caractérise les apports de la Révolution française, dans l’ordre politique aussi bien qu’économique et social non seulement en France mais en Europe dans le contexte des guerres républicaines et impériales. On peut à cette occasion replacer les singularités de la Révolution française dans le cadre des révolutions atlantiques. On rappelle l’importance des grandes réformes administratives et sociales introduites par la Révolution puis l’Empire.
  • Introduction :
  • Les 17 et 18ème siècles, ou classiquement dénommés période Moderne, sont marqués par une profonde transformation de l’Europe.
  • Il est à souligner que de nombreux conflits Politiques et Religieux aboutissent à des changements importants et répétés, principalement au niveau des frontières des États concernés, remettant en cause leur équilibre, notamment entre les puissances Européennes.
  • C’est également l’époque d’un grand développement Économique, pour certaines Régions, mais aussi l’apparition de nouveaux courants artistiques.
  • Trois questions se posent à nous :
  • Quelle est la place de l’Europe dans le Monde ?
  • Quelles sont les conséquences sur l’Europe de l’ouverture au Monde ?
  • Quelle est la nature des relations entre les grandes puissances ?
  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Armateur :

C’est une personne qui s’occupe de l’exploitation commerciale d’un navire.

Colonie :

C’est un territoire conquis, qui est dominé et exploité par un pays étranger.

Commerce en Droiture :

On parle ainsi de la circulation de marchandises, en ligne directe entre le port de départ et le port d’arrivée. Cela concerne l’Amérique et l’Asie.

Commerce Triangulaire :

C’est un circuit commercial qui suit une trajectoire qui a un aspect triangulaire et ce, au sein de l’Océan Atlantique. A ce titre, les Marchands partent d’Europe, avec leurs navires remplis d’alcool, d’armes et de produits de faibles valeurs. Ils les échangent contre des esclaves, en Afrique. Ils vont ensuite aux Antilles pour vendre les esclaves, puis ils reviennent en Europe avec des produits tropicaux (Sucre, cacao, entre autres).

Compagnie de Commerce :

C’est une association de négociants qui ont reçu d’un souverain, le monopole du commerce, entre l’Europe et une région déterminée du Monde.

Comptoir :

C’est un établissement de commerce qui est installé à l’étranger et correspondant à une escale maritime.

Métropole :

C’est un État qui a fondé une colonie et qui la domine.

Négociant :

C’est une personne qui pratique le commerce en gros.

Système de l’Exclusif :

C’est le système interdisant à une colonie de transformer ses ressources en produits manufacturés et d’avoir un autre partenaire commercial que sa métropole.

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017, suite [3] :

Chapitre I : Les puissances Européennes dans le Monde, au début du 18ème siècle, suite [4] :

  • Plan détaillé :
  1. La place de L'Europe dans le Monde :
  1. L’ouverture de l’Europe au Monde :
  2. De nouvelles façons de produire :

II) L'ouverture au monde va transformer l'Europe :

  1. L’influence du grand commerce :
  2. Les conséquences de cette ouverture au Monde :
  1. Des puissances rivales en Europe et à travers le Monde :
  1. Vers la fin des guerres du Règne de Louis XIV :
  2. D’autres guerres :

*******

[1] Dernière mise à jour du : 16.08.16. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[3] Dernière mise à jour du : 16.08.16. Relecture de ce jour.

[4] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

Lire la suite

EMC. Chapitre I. 5ème.

28 Septembre 2016 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 5ème.

Cours d’Education Civique – Collège Ste Geneviève. Année 2016-2017 [1] :

Chapitre I : Introduction générale[2].

Introduction :

  • L’Éducation Morale et Civique, c’est l’étude de l’ensemble des Droits et des Devoirs du Citoyen.
  • C’est aussi apprendre à connaitre les lois, mais aussi les règles et le fonctionnement de nos Institutions.
  • Cela peut être aussi le cas de la vie en société, ou encore l’apprentissage de la vie dans un établissement scolaire, avec son règlement intérieur ou encore la Charte Informatique du CDI. (Rappel, lecture préalable du Règlement Intérieur de Ste Geneviève et de la Charte Informatique du CDI).
  • Son étude, cette année, portera sur trois grandes parties, à savoir :
  • Plan :
  1. L’Égalité, une question de dignité.
  2. La solidarité entre les Hommes.
  3. La sécurité du Citoyen.
  • Pour rappel, la France a trois devises, à savoir :
  1. La Liberté,
  2. L’Égalité,
  3. La Fraternité.
  1. La Liberté : C’est le droit d’avoir le choix d’être et de faire ce que l’on souhaite, sans que cela ne porte atteinte à autrui.
  2. L’Égalité : C’est traiter de façon équitable tous les Citoyens entre eux, sans discriminations, qu’elles soient d’ordre :
  • Politique,
  • Philosophique,
  • Religieux,
  • Racial,
  • Social,
  • Physique,
  1. La Fraternité : C’est le lien entre la Liberté et l’Égalité, c’est là où s’exprime la Solidarité, entre les concitoyens.
  • Pour rappel, ces trois devises doivent être respectées, le fait de contrevenir à ces trois règles intangibles de notre République, entrainent des sanctions, prévues par la loi.
  • Enfin, ces trois devises sont issues de la Révolution Française, de 1789.

*******

  • Exercices à Faire : N°, pp.

[1] Éducation Morale et Civique : Dernière mise à jour du : 11.08.16. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

Lire la suite

Géographie. Chapitre I. 5ème.

28 Septembre 2016 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 5ème.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017 [1] :

Chapitre I : La question du développement [2] :

  • Thème 1 : La question démographique et l’inégal développement.
  • La croissance démographique et ses effets.
  • Répartition de la richesse et de la pauvreté dans le monde.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • L’objectif de cette première partie du cycle est de sensibiliser les élèves aux problèmes posés aux espaces humains par le changement global et la tension concernant des ressources essentielles (énergie, eau, alimentation).
  • Il s’agit de faire comprendre aux élèves la nécessité de prendre en compte la vulnérabilité des espaces humains, mais sans verser dans le catastrophisme et en insistant sur les capacités des sociétés à trouver les solutions permettant d’assurer un développement durable (au sens du mot anglais sustainable, dont il est la traduction) et équitable.
  • Pour ce premier thème, on part des acquis du dernier thème de la 6e pour aborder la problématique posée par la croissance démographique, notamment dans les pays en développement et en émergence, où elle rend difficile le développement durable et équitable et l’accès de tous aux biens et aux services de base.
  • Le premier sous-thème sera abordé à partir de deux études de cas : une puissance émergente (la Chine ou l’Inde) et un pays d’Afrique au choix.
  • On mettra en perspective ces cas avec les États-Unis et l’Europe, où la question démographique se pose de manière très différente.
  • Mais on montrera aussi les points communs, comme, par exemple, celui du vieillissement.
  • On abordera ensuite, à grands traits, la géographie de la richesse et de la pauvreté à l’échelle du monde.
  • L’objectif est de sensibiliser les élèves à l’inégale répartition des richesses.
  • Ils découvrent aussi que les différents niveaux de richesse et de pauvreté et donc les inégalités sociales sont observables dans tous les pays.
  • L’outil cartographique est important pour aborder les questions liées à ce thème, qui est en lien très évident avec le suivant.
  • Introduction :
  • « Le Développement Durable doit répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des Générations Futures de répondre aux leurs et correspond aux devoirs des Générations Actuelles de transmettre un Monde vivable, viable et reproductible ». In, G.H. Brundtland (Présidente de la Commission Mondiale de l’ONU pour l’Environnement et le Développement), In, Notre Avenir à Tous, ONU, 1987.
  • Cette définition doit nous amener à comprendre la nouvelle gestion du Monde, dont le principal objectif doit être de favoriser et d’assurer le développement de l’Humanité.
  • Problématique :
  • Deux questions se posent à nous :
  • Quelle est la nouvelle gestion du Monde ?
  • Comment favoriser un Développement de l’Humanité ?
  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Aménagement :

C’est l’action volontaire de l’Homme ou d’une Collectivité (État, Régions, Départements, Communes, entre autres) sur l’agencement ou l’organisation de son territoire (Répartition de la population, mise en place d’une nouvelle distribution des activités économiques, des équipements collectifs ou encore de son environnement, entre autres).

Développement Humain :

C’est la hausse générale du niveau de vie d’une population donnée, lui permettant, au moins, de satisfaire tous ses besoins essentiels ou primordiaux, comme l’eau, l’alimentation, l’instruction, ou l’accès à la santé, entre autres.

Environnement :

C’est l’ensemble des éléments naturels ou artificiels, au sein duquel se déroule et s’organise la vie de l’Homme.

ONG :

C’est une Organisation Non Gouvernementale comme : Médecins Sans Frontières, la Croix Rouge, Action contre la Faim, entre autres.

Pays du Nord :

Ce sont les Pays Riches, en opposition aux Pays du Sud, dits PMA : Pays Moyennement Avancés.

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017, suite :

Chapitre I : La question du développement, suite [3] :

  • Plan détaillé :
  1. Une nouvelle gestion du Monde :
  1. La Définition du Développement Durable :
  2. L’Histoire de cette Idée :
  1. Favoriser et assurer le Développement de l’Humanité :
  1. Développement Durable et Développement Humain :
  2. L’importance de l’Action des ONG :
  • Chronologie :

Dates :

Événements :

1987 :

Naissance de l’expression Développement Durable.

1992 :

Sommet de la Terre, à Rio de Janeiro (Brésil).

2002 :

Sommet Mondial sur le Droit des Populations au Développement Humain, à Johannesburg.

2007 :

Sommet Mondial sur le Développement Durable, à Jakarta (Indonésie).

2009 :

Sommet Mondial sur l’Avenir du Climat, à Copenhague (Danemark).

2015 :

COP 21, à Paris (France).

[1] Dernière mise à jour du : 11.08.16. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de :http://eduscol.education.fr/

Lire la suite

Chapitre I. Histoire. 5ème. Plan.

28 Septembre 2016 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 5ème.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège Ste-Geneviève - Année 2016-2017 [1] :

Chapitre I : Les Grands Empire Chrétiens pour le Haut Moyen Age [2] :

Leçon 1 : L’Empire Byzantin, du 5ème au 15ème siècle :

Rappel : Thème 1. Chrétientés et islam (VIe-XIIIe siècles), des mondes en contact :

  • Byzance et l’Europe carolingienne.
  • De la naissance de l’islam à la prise de Bagdad par les Mongols : pouvoirs, sociétés, cultures.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • Dans la continuité de la classe de 6e, qui aborde la période de la préhistoire à l’Antiquité, la classe de 5e couvre une vaste période, du Moyen Âge à la Renaissance.
  • Elle permet de présenter aux élèves des sociétés marquées par la religion, au sein desquelles s’imposent de nouvelles manières de penser, de voir et de parcourir le monde et de concevoir l’exercice et l’organisation du pouvoir séculier.
  • La période qui s’étend du VIe au XIIIe siècle, de Justinien à la prise de Bagdad par les Mongols (1258), est l’occasion de montrer comment naissent et évoluent des empires, d’en souligner les facteurs d’unité, ou au contraire, de morcellement.
  • Parmi ces facteurs d’unité ou de division, la religion est un facteur explicatif important. Les relations entre les pouvoirs politiques, militaires et religieux permettent par ailleurs de définir les fonctions de calife, de basileus et d’empereur.
  • L’étude des contacts entre ces puissances, au sein de l’espace méditerranéen, illustre les modalités de leur ouverture sur l’extérieur.
  • La Méditerranée, sillonnée par des marins, des guerriers, des marchands, est aussi un lieu d’échanges scientifiques, culturels et artistiques.

Introduction :

  • Dès la chute de l’Empire Romain d’Occident et de Rome, en 476 (Voir programmes de 6ème à ce sujet), l’Empire Byzantin va alors constituer la partie Orientale, subsistante, de ce que fut l’Empire Romain. L’Empire Byzantin a un caractère politique, religieux, économique et culturel qui lui est propre, à l’égard de l’Occident.
  • Sur le plan politique, il est notamment dirigé par un Basileus, qui est le Roi des Rois.
  • Sur le plan religieux, depuis 1054, soit la séparation entre Rome et Byzance, il suit les règles de l’Orthodoxie, qui sont très différentes de celles de Rome.
  • Dans le domaine économique, il occupe une place stratégique, car Byzance, de part sa position géographique, est au carrefour des échanges entre l’Occident et l’Orient.
  • Enfin, sur le plan culturel, Byzance doit être considérée, à juste titre, comme un foyer de création majeur, notamment dans le domaine artistique.
  • Dès 1204 avec la IVème croisade, sa domination ne cessera de décroître, pour finalement s’achever par la chute de Constantinople, en 1453, alors prise par les Turcs.
  • Trois questions se posent à nous :
  • Un Empire au cœur de tous les enjeux ?
  • Un Empereur absolu ?
  • Un Empire au caractère Chrétien ?

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège Ste-Geneviève - Année 2016-2017, suite :

Chapitre I : Les Grands Empire Chrétiens pour le Haut Moyen Age[3] :

Leçon 1 : L’Empire Byzantin, du 5ème au 15ème siècle :

  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Droit Romain :

C’est l’intégralité des lois sur lesquelles reposent l’État et la société de l’Empire Romain.

Empire Byzantin :

Son nom provient de la ville de Byzance. Elle fut rebaptisée Constantinople au IVème siècle. On désigne ainsi par ce terme, l’ensemble des territoires qui sont restés sous la domination des Empereurs Romains d’Orient.

Basileus :

C’est un mot Grec qui signifie « Le Roi des Rois ». C’est ainsi qu’est désigné l’Empereur de Byzance, dès le VIIème siècle.

Convertir :

C’est l’acte de passer d’une religion à une autre, de manière volontaire, ou contrainte.

Évangéliser :

C’est l’action de convertir à la religion Chrétienne, de façon volontaire ou forcée.

Excommunier :

C’est l’action d’exclure, de rejeter une personne, de la communauté Chrétienne.

Icône :

C’est une image sainte, peinte généralement sur du bois. Elle appartient à la religion Orthodoxe.

Orthodoxie :

C’est ce qui est conforme à la vérité. C’est ainsi que les Byzantins désignent la Chrétienté d’Orient.

Patriarche :

C’est le Chef Spirituel des Chrétiens Orthodoxes.

Schisme :

C’est la séparation entre l’Eglise d’Occident (Rome) et celle d’Orient (Byzance). Elle est survenue en 1054.

  • Repères chronologiques :

Repères chronologiques :

Dates :

Événements :

395 :

Constantinople devient la Capitale de l’Empire Romain d’Orient.

527-565 :

Règne de Justinien.

537 :

Inauguration de la Basilique Sainte-Sophie par Justinien.

870 :

Début de l’Évangélisation des Slaves.

1054 :

L’Eglise Orthodoxe de Constantinople se détache de Rome.

1453 :

Les Turcs s’emparent de Constantinople, cela se traduit par la chute de Constantinople.

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège Ste-Geneviève - Année 2016-2017, suite :

Chapitre I : Les Grands Empire Chrétiens pour le Haut Moyen Age, suite [4] :

Leçon 1 : L’Empire Byzantin, du 5ème au 15ème siècle, suite :

  • Plan détaillé :
  1. Un Empire au cœur de tous les enjeux :
  1. La situation au 6ème siècle :
  2. La situation aux siècles suivants :
  1. Un Empereur absolu :
  1. Le Basileus : L’Élu de Dieu :
  2. Un Empereur Absolu :
  1. Un Empire au caractère Chrétien :
  1. Le monde Orthodoxe :
  2. Le grand Schisme de 1054 :

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège Ste-Geneviève - Année 2016-2017, suite :

Chapitre I : Les Grands Empire Chrétiens pour le Haut Moyen Age, suite [5] :

Rappel : Thème 1. Chrétientés et islam (VIe-XIIIe siècles), des mondes en contact :

  • Byzance et l’Europe carolingienne.
  • De la naissance de l’islam à la prise de Bagdad par les Mongols : pouvoirs, sociétés, cultures.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • Dans la continuité de la classe de 6e, qui aborde la période de la préhistoire à l’Antiquité, la classe de 5e couvre une vaste période, du Moyen Âge à la Renaissance.
  • Elle permet de présenter aux élèves des sociétés marquées par la religion, au sein desquelles s’imposent de nouvelles manières de penser, de voir et de parcourir le monde et de concevoir l’exercice et l’organisation du pouvoir séculier.
  • La période qui s’étend du VIe au XIIIe siècle, de Justinien à la prise de Bagdad par les Mongols (1258), est l’occasion de montrer comment naissent et évoluent des empires, d’en souligner les facteurs d’unité, ou au contraire, de morcellement.
  • Parmi ces facteurs d’unité ou de division, la religion est un facteur explicatif important. Les relations entre les pouvoirs politiques, militaires et religieux permettent par ailleurs de définir les fonctions de calife, de basileus et d’empereur.
  • L’étude des contacts entre ces puissances, au sein de l’espace méditerranéen, illustre les modalités de leur ouverture sur l’extérieur.
  • La Méditerranée, sillonnée par des marins, des guerriers, des marchands, est aussi un lieu d’échanges scientifiques, culturels et artistiques.

Leçon 2 : L’Empire Carolingien :

Introduction :

  • A partir du VIIIème siècle, les rois Carolingiens vont réussir, sur beaucoup d’années, à recomposer un Empire en Europe Occidentale, celui-ci va succéder à l’Empire Romain d’Occident, qui prit fin, avec la chute de Rome, en 476.
  • Cet Empire s’inscrit ainsi dans la lignée des Royaumes Barbares.
  • Enfin, le Christianisme, pour lequel, les Francs se sont convertis, depuis Clovis en 496, va alors se répandre dans l’ensemble du Monde Occidental.
  • Trois questions se posent à nous :
  • Quelle est la Constitution de l’Empire ?
  • Quelle est la gestion de l’Empire ?
  • Il y a-t-il un renouveau culturel ?

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 5ème. Collège Ste-Geneviève - Année 2016-2017, suite :

Chapitre I : Les Grands Empire Chrétiens pour le Haut Moyen Age, suite [6] :

Leçon 2 : L’Empire Carolingien :

  • Vocabulaire :

Mots.

Définitions.

La dynastie.

C’est la succession, au trône, de différents membres, qui appartiennent à la même famille.

Un Évêque.

C’est un Chef religieux, il appartient à la Communauté Chrétienne, il est regroupé à un Diocèse.

Les Mérovingiens.

C’est le nom donné à la première dynastie des rois Francs. Son origine vient de Mérovée, soit un ancêtre légendaire de Clovis.

Le Capitulaire.

C’est une décision qui est écrite par un Empereur Franc.

Le Comte.

C’est un haut personnage, qui est nommé par l’Empereur, dont la mission consiste à surveiller les Comtes.

Le Missi Dominici.

Ce sont les envoyés de l’Empereur, dont la Mission consiste à surveiller les Comtes.

Le Sacre.

C’est une cérémonie, par laquelle l’Eglise, va donner au couronnement d’un Roi, une valeur religieuse.

Le Vassal.

C’est une personne qui est au service d’un Seigneur, qui devient alors son Suzerain. Il est à noter, que les Suzerains et les Vassaux ont des obligations les uns, envers les autres.

  • Chronologie :

Dates.

Événements.

De 480 à 750 :

Les Mérovingiens.

En 496 :

Le baptême de Clovis.

De 750 à 1 000 :

Les Carolingiens.

En 800 :

Charlemagne devient Empereur.

En 843 :

Le partage de son Empire à Verdun.

De 843 à 987 :

Les invasions Barbares.

Dès 987 :

Hugues Capet, Roi des Francs.

  • Plan détaillé :
  1. La Constitution de l’Empire :
  1. L’action de Charlemagne :
  2. Son couronnement :
  1. La gestion de l’Empire :
  1. La réorganisation de l’Empire :
  2. Son action politique :
  1. Un renouveau culturel :
  1. Ses actions dans ce domaine :
  2. Un essor architectural :

*******

[1] Dernière mise à jour du : 10.08.16. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[3] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[4] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[5] Sources extraites de :http://eduscol.education.fr/

[6] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

[7] Sources extraites de : http://eduscol.education.fr/

Lire la suite
1 2 > >>