Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
philipperoy1972histoire

E.P.I. Classes de 4ème2/4/6/. Sitographie.

24 Décembre 2016 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Ste Geneviève. 2016.2017. EPI. Français-Histoire-Géographie. Classes de 4ème :

  • Sélection de sites pour la préparation de cet E.P.I, :

 

  1. En Français :

 

 

  1. En Géographie :

 

 

  1. Blog pour les classes du Collège de Ste Geneviève à Asnières :

 

Lire la suite

4ème. Géographie. Chapitre II. Révisions.

4 Décembre 2016 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017 [1] :

Chapitre II : Les échanges de marchandises [2] :

  • Thème 1. L’urbanisation du monde.
  • Espaces et paysages de l’urbanisation : géographie des centres et des périphéries.
  • Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • À partir des acquis de la classe de 5e, on aborde en 4e quelques caractéristiques géographiques majeures du processus de mondialisation contemporaine. On peut ainsi sensibiliser les élèves aux différences entre celle-ci et la «première mondialisation» (XV-XVIe siècles) étudiée en histoire. Il s’agit de sensibiliser les élèves aux nouvelles formes d’organisation des espaces et des territoires que cette mondialisation provoque et d’aborder avec eux quelques-uns des problèmes qu’elle pose.
  • Le monde s’urbanise à grande vitesse depuis 1945. Plus de la moitié de l’humanité habite les villes, depuis 2007, et probablement les 2/3 à l’horizon 2050. Il s’agit d’un fait majeur qui caractérise la mondialisation.
  • En 6e les élèves ont abordé la question urbaine à partir de l’analyse de « l’habiter ». En 4e on leur fait prendre conscience des principaux types d’espaces et de paysages que l’urbanisation met en place, ce qui est l’occasion de les sensibiliser au vocabulaire de base de la géographie urbaine.
  • On insiste ensuite sur la connexion des villes aux grands réseaux de la mondialisation et aux différences que cela crée entre les villes connectées et bien intégrées à une mondialisation qu’elles entrainent et des villes plus à l’écart, voire confrontées à des phénomènes de « rétrécissement » (Shrinking Cities, comme Detroit).
  • Deux études de cas de grandes villes, au choix du professeur, permettent d’aborder concrètement les différents aspects du thème.
  • Ces études de cas contextualisées offrent une première approche de l’espace mondialisé.

Introduction :

  • La mondialisation est un système d’organisation des échanges et de la production qui dépasse les frontières.
  • De façon générale tout peut circuler à travers le Monde et dans des délais faibles.
  • La Mondialisation c’est la contraction, le resserrement des espaces et du temps.
  • Elle prend ses origines sur quelques grands centres dynamiques (Europe-Asie-Amériques) de l’économie mondiale.
  • A ce titre, les marchandises sont naturellement échangées de façon intense à travers le Monde et ce, par le biais des flux d’importations ou d’exportations, à travers des transports multimodaux.
  • Trois questions se posent à nous :
  • Pourquoi la croissance des échanges est-elle au cœur de la mondialisation ?
  • En quoi les échanges commerciaux sont-ils au cœur des échanges mondiaux ?
  • En quoi les détroits et les canaux sont-ils des points stratégiques dans les échanges de marchandises, à l’échelle Mondiale ?
  1. Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Affrètement :

C’est la location d’un navire, pour un voyage ou pour un temps déterminé.

Conteneur ou Container :

C’est une caisse métallique de dimensions standardisées, pour le transport des marchandises.

EVP :

Cela signifie : Équivalent Vingt Pied, soit 6,05 mètres. C’est la longueur d’un conteneur.

Flux :

C’est une masse de marchandises, de personnes, de capitaux ou d’informations, en circulation.

Hub :

C’est une plate forme aérienne, portuaire ou ferroviaire vers laquelle se concentre le trafic de passagers ou de marchandises, avant d’être redistribué.

Multimodal :

Ce qui associe plusieurs modes de transports (Maritime ou fluvial, ferroviaire, routier ou encore aérien).

Réseau :

C’est un ensemble de lignes et de connexions qui relient entre eux des lieux ou des personnes.

*******

  • Plan détaillé :
  1. La croissance des échanges de marchandises, au cœur du processus de mondialisation :
  1. La description de ce phénomène :
  2. L’importance de la Triade :
  1. Les transports maritimes, principaux vecteurs des échanges mondiaux :
  1. Leurs places :
  2. Les conséquences de la mondialisation :
  1. Canaux et détroits, des points de passage stratégiques :
  1. Leurs fonctions :
  2. Les limites de ces modes de transport :

*******

 

[1] Dernière mise à jour du : 03.12.16. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : www.eduscol.education.fr

Lire la suite

4ème. Histoire. Chapitre II. Révisions.

4 Décembre 2016 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017 [1] :

Chapitre II : L’Europe des Lumières [2] :

  • Thème 1 : Le XVIIIe siècle. Expansions, Lumières et révolutions.
  • Bourgeoisies marchandes, négoces internationaux et traites négrières au XVIIIe siècle.
  • L’Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé et contestation de l’absolutisme.
  • La Révolution française et l’Empire : nouvel ordre politique et société révolutionnée en France et en Europe.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • La classe de 4ème doit permettre de présenter aux élèves les bases de connaissances nécessaires à la compréhension de changements politiques, sociaux économiques et culturels majeurs qu’ont connus l’Europe et la France, de la mort de Louis XIV à l’installation de la Troisième République. Il s’agit notamment d’identifier les acteurs principaux de ces changements, sans réduire cette analyse aux seuls personnages politiques. L’étude des échanges liés au développement de l’économie de plantation dans les colonies amène à interroger les origines des rivalités entre puissances européennes, l’enrichissement de la façade atlantique, le développement de la traite atlantique en lien avec les traites négrières en Afrique et l’essor de l’esclavage dans les colonies.
  • Le développement de l’esprit scientifique, l’ouverture vers des horizons plus lointains poussent les gens de lettres et de sciences à questionner les fondements politiques, sociaux et religieux du monde dans lequel ils vivent. On pourra étudier les modes de diffusion des nouvelles idées, la façon dont différents groupes sociaux s’en emparent et la nouvelle place accordée à l’opinion publique dans un espace politique profondément renouvelé. On caractérise les apports de la Révolution française, dans l’ordre politique aussi bien qu’économique et social non seulement en France mais en Europe dans le contexte des guerres républicaines et impériales. On peut à cette occasion replacer les singularités de la Révolution française dans le cadre des révolutions atlantiques. On rappelle l’importance des grandes réformes administratives et sociales introduites par la Révolution puis l’Empire.
  • Introduction :
  • L’Europe du 18ème siècle est marquée par la naissance et l’essor des Lumières.
  • C’est un courant de philosophes, de scientifiques ou encore d’artistes, animé par la Raison et l’Esprit Critique.
  • Parmi eux, des Intellectuels Français comme Voltaire, Montesquieu, Rousseau ou encore Diderot, qui par leurs écrits, sont prêts à repenser le modèle Français, tant sur le plan politique, social, économique, ou encore religieux.
  • Pour eux, l’accès au savoir et à la connaissance est essentiel, l’œuvre de l’Encyclopédie, en fut, l’une des principales manifestations.
  • Toutes ces remises en causes intellectuelles constituent les bases mêmes des idées qui vont jalonner le 18ème siècle et qui va s’achever en France, par une Révolution, mettant à bas les fondements de l’Ancien Régime et donnant naissance à une nouvelle France.
  • Deux questions se posent à nous :
  • En quoi les Lumières forment- ils un mouvement intellectuel Européen ?
  • Comment les idées des Lumières se diffusent-elles, à travers l’Europe ?
  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Académies :

C’est une société savante à caractère littéraire, scientifique, philosophique. Elle rassemble l’élite urbaine, soit des nobles, des évêques ou encore des bourgeois.

Despote Éclairé :

C’est un souverain autoritaire qui va s’inspirer des idées des philosophes des Lumières, afin d’appliquer dans son pays des réformes religieuses, politiques et économiques. Ce fut le cas pour Fréderic II de Prusse ou Catherine II de Russie.

Droits Naturels :

Ce sont des droits universels dont dispose l’Homme, dès sa naissance.

Lumières :

C’est un courant de pensée européen, datant du 18ème siècle. Il fut développé par des philosophes, des scientifiques ou des artistes. Il met en avant les Lumières de la Raison, qui grâce à la connaissance et à l’esprit critique, sont considérés comme la condition du progrès et du bonheur des Hommes.

Philosophe :

C’est un intellectuel qui cherche à comprendre le Monde et ce, par l’usage de la raison.

Salons :

Ce sont des lieux de réunion souvent tenus par des femmes de la noblesse et de la bourgeoisie, où se retrouvent des savants, des philosophes, mais aussi des artistes, pour échanger leurs idées.

*******

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège Ste Geneviève - Année 2016-2017, suite :

Chapitre II : L’Europe des Lumières, suite [3] :

  • Plan détaillé :

 

  1. Les Lumières, un mouvement intellectuel Européen :
  1. Leurs origines :
  2. Le modèle Anglo-Saxon :

 

  • Transition, parties I à II, principaux points à retenir : 
  • Les origines des Lumières.
  • L’influence Anglo-saxonne.
  1. La diffusion des idées des Lumières, à travers l’Europe :
  1. L’action des Despotes Éclairés :
  2. Le rôle des Salons :
  •         Conclusion, réponse aux deux questions de l’introduction :
  • En quoi les Lumières forment- ils un mouvement intellectuel Européen ?
  • Comment les idées des Lumières se diffusent-elles, à travers l’Europe ?

*******

 

[1] Dernière mise à jour du : 03.12.16. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : www.eduscol.eudcation.fr

[3] Sources extraites de : www.eduscol.education.fr

Lire la suite

5ème. EMC. Chapitre II. Leçon 1. Révisions.

4 Décembre 2016 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 5ème.

Education Morale et Civique -Collège Ste Geneviève. Année 2016-2017. Partie I : L’Égalité : Une question de dignité[1].

Chapitre I : La dignité de la personne[2].

  • Introduction :
  • Il est nécessaire de veiller au respect de chacun, qu’il s’agisse de son intégrité morale ou encore physique.
  • Le non respect de ces droits, au caractère fondamental, peut être sanctionné par la Loi.
  • Néanmoins, chaque jour ces droits sont bafoués, et ce, à travers le Monde, car nombreux sont les hommes, les femmes ou encore les enfants qui subissent de mauvais traitements.
  • Le respect de la dignité humaine n’est pas seulement une question d’ordre collectif, cela peut être aussi à l’échelle individuelle.
  • Il appartient à chacun de veiller à sa santé et de ne pas recourir à des substances illicites, comme le tabac, la drogue ou encore l’alcool.

Leçon 1 : La dignité, un droit qu’il est nécessaire de respecter.

Notions.

Définitions.

Diffamation.

C’est tenir des propos ou avoir des actes à l’encontre d’une personne, afin de lui nuire et de lui porter préjudice.

Dignité.

C’est le respect que l’on doit à tout être humain, quelle que soit sa condition raciale, physique, morale, religieuse ou sociale, entre autres.

Législation.

C’est l’ensemble des textes de lois, votés par le Parlement. (Assemblée Nationale et Sénat, en France).

Pédophilie.

C’est un acte qui vient d’un adulte et qui abuse de sa position morale à l’égard d’un enfant, en ne respectant pas son intégrité morale et physique. C’est un acte extrêmement grave, puni par la loi, et sanctionné par la prison.

  1. Un droit pour chaque être humain :
  1. L’état des lieux :
  2.  La situation des enfants :
  • Transition, parties I à II, à faire avec les élèves, principaux points à retenir :
  • La question de la dignité. Une question collective, mais aussi individuelle.
  • La législation pour les enfants. Une vigilance particulière de chacune et chacun d’entre nous.
  1. La loi et le respect de la dignité de l’enfant :
  1. Les sanctions prévues par la loi :
  2. La situation dans le Monde :

*******

  • Synthèse de cinq lignes, à faire avec les élèves en classe.
  • Exercices à Faire : N°, pp.

[1] Sources extraites de : www.eduscol.educationfr

[2] Éducation Civique : Dernière mise à jour du : 04..12.16.

Lire la suite