Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
philipperoy1972histoire

Articles avec #classe de 4eme. tag

DST. 4ème1. 2017.2018. N° 1.

11 Novembre 2017 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

DST. 4ème1. 2017.2018. N° 1.
DST. 4ème1. 2017.2018. N° 1.

DST. 4ème1. 2017.2018. N° 1.

Lire la suite

Fiches de révisions. 4ème1. St Gabriel. 2017.2018. DST. 1.

21 Octobre 2017 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège St Gabriel - Année 2017-2018 [1] :

Chapitre I : Les puissances Européennes dans le Monde, au début du 18ème siècle [2] :

 

  • Thème 1 : Le XVIIIe siècle. Expansions, Lumières et révolutions.
  • Bourgeoisies marchandes, négoces internationaux et traites négrières au XVIIIe siècle.
  • L’Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé et contestation de l’absolutisme.
  • La Révolution française et l’Empire : nouvel ordre politique et société révolutionnée en France et en Europe.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • La classe de 4ème doit permettre de présenter aux élèves les bases de connaissances nécessaires à la compréhension de changements politiques, sociaux économiques et culturels majeurs qu’ont connus l’Europe et la France, de la mort de Louis XIV à l’installation de la Troisième République. Il s’agit notamment d’identifier les acteurs principaux de ces changements, sans réduire cette analyse aux seuls personnages politiques. L’étude des échanges liés au développement de l’économie de plantation dans les colonies amène à interroger les origines des rivalités entre puissances européennes, l’enrichissement de la façade atlantique, le développement de la traite atlantique en lien avec les traites négrières en Afrique et l’essor de l’esclavage dans les colonies.
  • Le développement de l’esprit scientifique, l’ouverture vers des horizons plus lointains poussent les gens de lettres et de sciences à questionner les fondements politiques, sociaux et religieux du monde dans lequel ils vivent. On pourra étudier les modes de diffusion des nouvelles idées, la façon dont différents groupes sociaux s’en emparent et la nouvelle place accordée à l’opinion publique dans un espace politique profondément renouvelé. On caractérise les apports de la Révolution française, dans l’ordre politique aussi bien qu’économique et social non seulement en France mais en Europe dans le contexte des guerres républicaines et impériales. On peut à cette occasion replacer les singularités de la Révolution Française dans le cadre des révolutions atlantiques. On rappelle l’importance des grandes réformes administratives et sociales introduites par la Révolution puis l’Empire.
  • Introduction :

 

  • Les 17 et 18ème siècles, ou classiquement dénommés période Moderne, sont marqués par une profonde transformation de l’Europe.
  • Il est à souligner que de nombreux conflits Politiques et Religieux aboutissent à des changements importants, principalement au niveau des frontières des États concernés, remettant en cause leur équilibre, notamment entre les puissances Européennes.
  • C’est également l’époque d’un grand développement Économique, pour certaines Régions, mais aussi l’apparition de nouveaux courants artistiques.

 

  • Trois questions se posent à nous :

 

  • Quelle est la place de l’Europe dans le Monde ?
  • Quelles sont les conséquences sur l’Europe de l’ouverture au Monde ?
  • Quelle est la nature des relations entre les grandes puissances ?
  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Armateur :

C’est une personne qui s’occupe de l’exploitation commerciale d’un navire.

Colonie :

C’est un territoire conquis, qui est dominé et exploité par un pays étranger.

Commerce en Droiture :

On parle ainsi de la circulation de marchandises, en ligne directe entre le port de départ et le port d’arrivée. Cela concerne l’Amérique et l’Asie.

Commerce Triangulaire :

C’est un circuit commercial qui suit une trajectoire qui a un aspect triangulaire et ce, au sein de l’Océan Atlantique. A ce titre, les Marchands partent d’Europe, avec leurs navires remplis d’alcool, d’armes et de produits de faibles valeurs. Ils les échangent contre des esclaves, en Afrique. Ils vont ensuite aux Antilles pour vendre les esclaves, puis ils reviennent en Europe avec des produits tropicaux (Sucre, cacao, entre autres).

Compagnie de Commerce :

C’est une association de négociants qui ont reçu d’un souverain, le monopole du commerce, entre l’Europe et une région déterminée du Monde.

Comptoir :

C’est un établissement de commerce qui est installé à l’étranger et correspondant à une escale maritime.

Métropole :

C’est un État qui a fondé une colonie et qui la domine.

Négociant :

C’est une personne qui pratique le commerce en gros.

Système de l’Exclusif :

C’est le système interdisant à une colonie de transformer ses ressources en produits manufacturés et d’avoir un autre partenaire commercial que sa métropole.

*******

 

 

[1] Dernière mise à jour du : 05.08.17. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : www.eduscol.education.fr

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège St Gabriel - Année 2017-2018, suite [1] :

Chapitre I : Les puissances Européennes dans le Monde, au début du 18ème siècle, suite [2] :

 

  • Plan détaillé :

 

  1. La place de L'Europe dans le Monde :

 

  1. L’ouverture de l’Europe au Monde :
  2. De nouvelles façons de produire :

 

II)  L'ouverture au monde va transformer l'Europe :

 

    1. L’influence du grand commerce :
    2. Les conséquences de cette ouverture au Monde :
  1. Des puissances rivales en Europe et à travers le Monde :
  1. Vers la fin des guerres du Règne de Louis XIV :
  2. D’autres guerres :

 

*******

 

[1] Dernière mise à jour du : 05.08.17. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : www.eduscol.education.fr

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège St Gabriel - Année 2017-2018 [1] :

Chapitre I : Les villes dans la mondialisation [2] :

  • Thème 1. L’urbanisation du monde.
  • Espaces et paysages de l’urbanisation : géographie des centres et des périphéries.
  • Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • À partir des acquis de la classe de 5e, on aborde en 4e quelques caractéristiques géographiques majeures du processus de mondialisation contemporaine. On peut ainsi sensibiliser les élèves aux différences entre celle-ci et la «première mondialisation» (XV-XVIe siècles) étudiée en histoire. Il s’agit de sensibiliser les élèves aux nouvelles formes d’organisation des espaces et des territoires que cette mondialisation provoque et d’aborder avec eux quelques-uns des problèmes qu’elle pose.
  • Le monde s’urbanise à grande vitesse depuis 1945. Plus de la moitié de l’humanité habite les villes, depuis 2007, et probablement les 2/3 à l’horizon 2050. Il s’agit d’un fait majeur qui caractérise la mondialisation.
  • En 6e les élèves ont abordé la question urbaine à partir de l’analyse de « l’habiter ». En 4e on leur fait prendre conscience des principaux types d’espaces et de paysages que l’urbanisation met en place, ce qui est l’occasion de les sensibiliser au vocabulaire de base de la géographie urbaine.
  • On insiste ensuite sur la connexion des villes aux grands réseaux de la mondialisation et aux différences que cela crée entre les villes connectées et bien intégrées à une mondialisation qu’elles entrainent et des villes plus à l’écart, voire confrontées à des phénomènes de « rétrécissement » (Shrinking Cities, comme Detroit).
  • Deux études de cas de grandes villes, au choix du professeur, permettent d’aborder concrètement les différents aspects du thème.
  • Ces études de cas contextualisées offrent une première approche de l’espace mondialisé.

Introduction :

 

  • Jamais la circulation des hommes, des marchandises, des capitaux, n’a été aussi importante et étendue de nos jours.
  • De façon générale tout peut circuler à travers le Monde et dans des délais faibles.
  • La Mondialisation c’est la contraction, le resserrement des espaces et du temps.
  • Elle prend ses origines sur quelques grands centres dynamiques (Europe-Asie-Amériques) de l’économie mondiale.
  • A ce titre, les grands lieux de commandement que sont les villes constituent naturellement des espaces d’impulsion essentiels dans le cadre de la Mondialisation.
  • Trois questions se posent à nous :
  • Pourquoi les métropoles sont-elles des lieux de concentration ?
  • En quoi sont-elles des centres et des relais de la Mondialisation ?
  • Pourquoi sont-elles des espaces inégalitaires et vulnérables ?
  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Agglomération :

C’est un ensemble qui est formé par une ville et ses banlieues.

Archipel Mégalopolitain :

C’est un ensemble de villes qui dirigent le Monde, en concentrant les activités d’innovation et de commandement, tout en fonctionnant en réseau.

CBD :

Soit Central Business District, c’est le Centre des Affaires d’une grande ville, comme celui de la Défense, proche de Paris.

Mégalopole :

C’est un ensemble de villes proches qui constituent une gigantesque agglomération, concentrant ainsi des pôles de décision mondiaux.

Métropole :

C’est une ville qui exerce des fonctions de commandement politique, économique, ou encore culturel et ce, à une échelle régionale, nationale ou encore mondiale.

Réseau :

C’est un ensemble de lignes et de connexions qui relient entre eux des lieux ou des personnes.

Terre-plein :

On parle aussi de polder. En fait, c’est un espace gagné artificiellement sur la mer.

*******

  • Plan détaillé :
  1. Les grandes métropoles, des lieux de concentration :
  1. Définition :
  2. D’Autres fonctions :

 

  1. Les grandes métropoles, centres et relais de la mondialisation :
    1. Leur position :
    2. Un rôle différent selon les échelles :
  2. Les grandes métropoles, espaces inégalitaires et vulnérables ? :
  1. La mondialisation, source d’inégalités :
  2. D’autres conséquences :

*******

 

[1] Dernière mise à jour du : 09.08.17. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : www.eduscol.eudcation.fr

Éducation Morale et Civique – St Gabriel. Année 2017-2018. Classe de 4ème[1] :

 

Chapitre I : « La Justice en France »[2] :

 

  • Introduction :

 

  • La Justice lit le Droit et le dit.

 

  • Elle est associée au Pouvoir Judiciaire, soit l’un des trois Pouvoirs de notre Pays, à savoir : Le Pouvoir Exécutif (Le Président de la République et le Gouvernement), le Pouvoir Législatif (L’Assemblée Nationale et le Sénat), enfin le Pouvoir Judicaire (Soit les Juges et les Magistrats).

 

  • Elle est symbolisée par le Glaive, la Balance et l’Allégorie de la Femme aux yeux bandés.

 

  • Chacun est distinct l’un de l’autre, et ce, en vertu de la Séparation des Pouvoirs, déjà exprimée par Montesquieu, dans l’Esprit des Lois, en 1748.

 

  • La Justice est animée par des Principes, qui régissent son organisation, ce seront les deux premiers points de notre Étude.

 

  • Enfin, il y aura la description d’un cas précis, soit celui de la Justice Populaire, avec le cas de la Cours d’Assises, qui est un Tribunal Populaire.

 

 

 

 

*******

 

[1] Sources extraites de : www.eduscol.education.fr

[2] Dernière mise à jour du : 11.08.17. Remise en forme. Philippe ROY. Relecture de ce jour.

Éducation Morale et Civique – Ste Gabriel. Année 2017-2018. Classe de 4ème, suite [1] :

 

Chapitre I : « La Justice en France, suite »[2] :

 

  • Plan détaillé :

 

  1. Les principes de la Justice :

 

  1.  Cours dialogué : Les Symboles de la Justice, le sens de ses Symboles :
  2. Le Symbole de la Justice est une Femme tenant une Balance et un Glaive :
  3. Travail en autonomie : Fiche d’exercices sur les grands Principes de la Justice :
  4. La Justice garantit les Droits de la Personne et repose sur quelques grands Principes :
  1. L’organisation Judiciaire :
  1. Travail en autonomie à l’aide du Manuel : Les Juridictions :
  1. Complétez le tableau ci-dessous à l’aide du Manuel (Pour certaines affaires, plusieurs Tribunaux sembleront convenir) :
  2. Questions :
  1. L’organisation Judiciaire Française peut être divisée en 3 ensembles :
        1. La Justice Pénale, qui juge les infractions à la Loi :
          1. Une infraction et un type de juridiction :
          2. La Justice Civile, qui traite des problèmes, entre personnes :
          3. Les Tribunaux Administratifs :
          4. Il existe une Justice adaptée aux Mineurs :

 

        1. Les recours possibles :
  1. Complétez le tableau ci-dessous, à l’aide du Manuel (Pour certaines affaires, plusieurs Tribunaux sembleront convenir) :
      1. Complétez le tableau, ci-dessous :
      2. Questions :

 

  1. Complétez le tableau ci-dessous, à l’aide du Manuel (Pour certaines affaires, plusieurs Tribunaux sembleront convenir) : EXERCICE :

 

  1. Complétez le tableau, ci-dessous :
  2. Questions :
  1. La Cour d’Assises, un Tribunal Populaire :
  1. Cours dialogué à partir du schéma de l’organisation de la Justice déjà examiné :
  2. Travail en autonomie : Fiche d’exercices sur la Cour d’Assises :
  3. Cours dialogué : Lecture du Serment des Jurés, doc. 1 p. 62 :
  4. Cours dialogué à partir du schéma de l’Organisation de la Justice déjà examiné :
  5. Depuis le 1er janvier 2001 et la Loi sur la Présomption d’Innocence :
  1. Schéma Explicatif :
  1. Schéma :
  2. Explication du Schéma :

*******

 

 

[1] Sources extraites de : www.eduscol.education.fr

[2] Dernière mise à jour du : 11.08.17. Remise en forme. Philippe ROY. Relecture de ce jour.

Éducation Morale et Civique – St Gabriel. Année 2017-2018. Classe de 4ème, suite [1] :

 

Chapitre I : « La Justice en France, suite »[2] :

 

  • Vocabulaire :

 

Mots :

Définitions :

La Justice :

1 - En Droit, c’est le pouvoir de dire et de faire respecter le Droit ;

2 - En Droit, c’est le Pouvoir Judiciaire, ensemble des Juges et Magistrats ;

3 - Vertu, qualité morale consistant à être juste, à respecter les Droits d'autrui ;

4 - Reconnaissance du Droit, du bon Droit.

 

La Balance :

La Justice doit peser le pour et le contre lors d’un Procès, elle est équitable.

 

Le Glaive :

La Justice est là pour punir et condamner ou pour inspirer la crainte à ceux qui ne respectent pas la Loi.

 

 

 

*******

 

[1] Sources extraites de : www.eduscol.education.fr

[2] Dernière mise à jour du : 10.08.17. Remise en forme. Philippe ROY. Relecture de ce jour.

Lire la suite

Projet. Madame Lacau. Professeur de Français. Classes de 4ème. Institut St Gabriel. 2017.2018.

18 Octobre 2017 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Et c'est reparti ! L'atelier théâtre de Saint-Gabriel reprend, emmenant les Quatrièmes 1 et 2 vers une nouvelle aventure dramatique ; aux manettes, Sonia Lacau, Maria Solé Creuso et Régis Bertrand, que nous retrouvons avec joie pour une seconde année.

            Nos élèves écriront puis mettront en scène une histoire de notre temps. On y parlera d'enfance, d'école et de liberté ; on y découvrira un prix Nobel de la paix et la violence obscurantiste de ceux qui considèrent que tous n'ont pas droit à l'éducation. On sera horrifié et on rira ; on voyagera pour mieux se retrouver, car certains thèmes sont universels. En un mot, on fera du théâtre.

            Et cette année, ce n'est pas, en principe, l’amphithéâtre de notre établissement qui accueillera ce spectacle : la municipalité de Bagneux devrait nous ouvrir les portes du théâtre Victor Hugo et c'est sur une vraie scène que nos élèves pourraient avoir le bonheur de représenter leur pièce. A nous d'être à la hauteur...

 

            Alors surtout, n'oubliez pas : rendez-vous début Juin, au théâtre de Bagneux pour découvrir une histoire fabuleuse, effrayante et pleine d'espoir, une histoire vraie...

 

            Sonia Lacau et Marie Sole Creuso.

Cartes du Pakistan.
Cartes du Pakistan.
Cartes du Pakistan.

Cartes du Pakistan.

Atelier d'écriture. Classes de 4ème. Madame Lacau.
Atelier d'écriture. Classes de 4ème. Madame Lacau.
Atelier d'écriture. Classes de 4ème. Madame Lacau.
Atelier d'écriture. Classes de 4ème. Madame Lacau.
Atelier d'écriture. Classes de 4ème. Madame Lacau.

Atelier d'écriture. Classes de 4ème. Madame Lacau.

4ème3. Série. I. Le 14.11.17.
4ème3. Série. I. Le 14.11.17.
4ème3. Série. I. Le 14.11.17.
4ème3. Série. I. Le 14.11.17.
4ème3. Série. I. Le 14.11.17.
4ème3. Série. I. Le 14.11.17.
4ème3. Série. I. Le 14.11.17.
4ème3. Série. I. Le 14.11.17.
4ème3. Série. I. Le 14.11.17.
4ème3. Série. I. Le 14.11.17.
4ème3. Série. I. Le 14.11.17.
4ème3. Série. I. Le 14.11.17.

4ème3. Série. I. Le 14.11.17.

4ème3. Série. II. Le 14.11.17.
4ème3. Série. II. Le 14.11.17.
4ème3. Série. II. Le 14.11.17.
4ème3. Série. II. Le 14.11.17.
4ème3. Série. II. Le 14.11.17.
4ème3. Série. II. Le 14.11.17.
4ème3. Série. II. Le 14.11.17.
4ème3. Série. II. Le 14.11.17.
4ème3. Série. II. Le 14.11.17.
4ème3. Série. II. Le 14.11.17.
4ème3. Série. II. Le 14.11.17.
4ème3. Série. II. Le 14.11.17.

4ème3. Série. II. Le 14.11.17.

4ème2. Série I. Le 14.11.17.
4ème2. Série I. Le 14.11.17.
4ème2. Série I. Le 14.11.17.
4ème2. Série I. Le 14.11.17.
4ème2. Série I. Le 14.11.17.
4ème2. Série I. Le 14.11.17.
4ème2. Série I. Le 14.11.17.
4ème2. Série I. Le 14.11.17.
4ème2. Série I. Le 14.11.17.
4ème2. Série I. Le 14.11.17.
4ème2. Série I. Le 14.11.17.
4ème2. Série I. Le 14.11.17.

4ème2. Série I. Le 14.11.17.

4ème1. Série. I. Le 14.11.17.
4ème1. Série. I. Le 14.11.17.
4ème1. Série. I. Le 14.11.17.
4ème1. Série. I. Le 14.11.17.
4ème1. Série. I. Le 14.11.17.
4ème1. Série. I. Le 14.11.17.
4ème1. Série. I. Le 14.11.17.
4ème1. Série. I. Le 14.11.17.
4ème1. Série. I. Le 14.11.17.
4ème1. Série. I. Le 14.11.17.
4ème1. Série. I. Le 14.11.17.
4ème1. Série. I. Le 14.11.17.

4ème1. Série. I. Le 14.11.17.

4ème1. Série II. Le 14.11.17.
4ème1. Série II. Le 14.11.17.
4ème1. Série II. Le 14.11.17.
4ème1. Série II. Le 14.11.17.
4ème1. Série II. Le 14.11.17.
4ème1. Série II. Le 14.11.17.
4ème1. Série II. Le 14.11.17.
4ème1. Série II. Le 14.11.17.
4ème1. Série II. Le 14.11.17.
4ème1. Série II. Le 14.11.17.
4ème1. Série II. Le 14.11.17.
4ème1. Série II. Le 14.11.17.

4ème1. Série II. Le 14.11.17.

Lire la suite

Géographie. Chapitre II. Classe 4ème. 2017.2018. Plan.

30 Septembre 2017 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Cartographie.
Cartographie.
Cartographie.

Cartographie.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège St Gabriel - Année 2017-2018 [1] :

Chapitre II : Les échanges de marchandises [2] :

  • Thème 1. L’urbanisation du monde.
  • Espaces et paysages de l’urbanisation : géographie des centres et des périphéries.
  • Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • À partir des acquis de la classe de 5e, on aborde en 4e quelques caractéristiques géographiques majeures du processus de mondialisation contemporaine. On peut ainsi sensibiliser les élèves aux différences entre celle-ci et la «première mondialisation» (XV-XVIe siècles) étudiée en histoire. Il s’agit de sensibiliser les élèves aux nouvelles formes d’organisation des espaces et des territoires que cette mondialisation provoque et d’aborder avec eux quelques-uns des problèmes qu’elle pose.
  • Le monde s’urbanise à grande vitesse depuis 1945. Plus de la moitié de l’humanité habite les villes, depuis 2007, et probablement les 2/3 à l’horizon 2050. Il s’agit d’un fait majeur qui caractérise la mondialisation.
  • En 6e les élèves ont abordé la question urbaine à partir de l’analyse de « l’habiter ». En 4e on leur fait prendre conscience des principaux types d’espaces et de paysages que l’urbanisation met en place, ce qui est l’occasion de les sensibiliser au vocabulaire de base de la géographie urbaine.
  • On insiste ensuite sur la connexion des villes aux grands réseaux de la mondialisation et aux différences que cela crée entre les villes connectées et bien intégrées à une mondialisation qu’elles entrainent et des villes plus à l’écart, voire confrontées à des phénomènes de « rétrécissement » (Shrinking Cities, comme Detroit).
  • Deux études de cas de grandes villes, au choix du professeur, permettent d’aborder concrètement les différents aspects du thème.
  • Ces études de cas contextualisées offrent une première approche de l’espace mondialisé.

 

Introduction :

  • La mondialisation est un système d’organisation des échanges et de la production qui dépasse les frontières.
  • De façon générale tout peut circuler à travers le Monde et dans des délais faibles.
  • A ce titre, les marchandises sont naturellement échangées de façon intense à travers le Monde et ce, par le biais des flux d’importations ou d’exportations, à travers des transports multimodaux et à plusieurs échelles (Villes, départements, régions pays, continents ou hémisphères).
  • Trois questions se posent à nous :
  • Pourquoi la croissance des échanges est-elle au cœur de la mondialisation ?
  • En quoi les échanges commerciaux sont-ils au cœur des échanges mondiaux ?
  • En quoi les détroits et les canaux sont-ils des points stratégiques dans les échanges de marchandises, à l’échelle Mondiale ?
  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Affrètement :

C’est la location d’un navire, pour un voyage ou pour un temps déterminé.

Conteneur ou Container :

C’est une caisse métallique de dimensions standardisées, pour le transport des marchandises.

EVP :

Cela signifie : Équivalent Vingt Pied, soit 6,05 mètres. C’est la longueur d’un conteneur.

Flux :

C’est une masse de marchandises, de personnes, de capitaux ou d’informations, en circulation.

Hub :

C’est une plate forme aérienne, portuaire ou ferroviaire vers laquelle se concentre le trafic de passagers ou de marchandises, avant d’être redistribué.

Multimodal :

Ce qui associe plusieurs modes de transports (Maritime ou fluvial, ferroviaire, routier ou encore aérien).

Réseau :

C’est un ensemble de lignes et de connexions qui relient entre eux des lieux ou des personnes.

*******

  • Plan détaillé :

 

  1. La croissance des échanges de marchandises, au cœur du processus de mondialisation :
  1. La description de ce phénomène :
  2. L’importance de la Triade :

 

  1. Les transports maritimes, principaux vecteurs des échanges mondiaux :
  1. Leurs places :
  2. Les conséquences de la mondialisation :

 

  1. Canaux et détroits, des points de passage stratégiques :
  1. Leurs fonctions :
  2. Les limites de ces modes de transport :

*******

 

 

[1] Dernière mise à jour du : 09.08.17. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : www.eduscol.education.fr

Lire la suite

Géographie. Chapitre II. Classe 4ème. 2017.2018. Plan.

30 Septembre 2017 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège St Gabriel - Année 2017-2018 [1] :

Chapitre II : Les échanges de marchandises [2] :

  • Thème 1. L’urbanisation du monde.
  • Espaces et paysages de l’urbanisation : géographie des centres et des périphéries.
  • Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • À partir des acquis de la classe de 5e, on aborde en 4e quelques caractéristiques géographiques majeures du processus de mondialisation contemporaine. On peut ainsi sensibiliser les élèves aux différences entre celle-ci et la «première mondialisation» (XV-XVIe siècles) étudiée en histoire. Il s’agit de sensibiliser les élèves aux nouvelles formes d’organisation des espaces et des territoires que cette mondialisation provoque et d’aborder avec eux quelques-uns des problèmes qu’elle pose.
  • Le monde s’urbanise à grande vitesse depuis 1945. Plus de la moitié de l’humanité habite les villes, depuis 2007, et probablement les 2/3 à l’horizon 2050. Il s’agit d’un fait majeur qui caractérise la mondialisation.
  • En 6e les élèves ont abordé la question urbaine à partir de l’analyse de « l’habiter ». En 4e on leur fait prendre conscience des principaux types d’espaces et de paysages que l’urbanisation met en place, ce qui est l’occasion de les sensibiliser au vocabulaire de base de la géographie urbaine.
  • On insiste ensuite sur la connexion des villes aux grands réseaux de la mondialisation et aux différences que cela crée entre les villes connectées et bien intégrées à une mondialisation qu’elles entrainent et des villes plus à l’écart, voire confrontées à des phénomènes de « rétrécissement » (Shrinking Cities, comme Detroit).
  • Deux études de cas de grandes villes, au choix du professeur, permettent d’aborder concrètement les différents aspects du thème.
  • Ces études de cas contextualisées offrent une première approche de l’espace mondialisé.

 

Introduction :

  • La mondialisation est un système d’organisation des échanges et de la production qui dépasse les frontières.
  • De façon générale tout peut circuler à travers le Monde et dans des délais faibles.
  • A ce titre, les marchandises sont naturellement échangées de façon intense à travers le Monde et ce, par le biais des flux d’importations ou d’exportations, à travers des transports multimodaux et à plusieurs échelles (Villes, départements, régions pays, continents ou hémisphères).
  • Trois questions se posent à nous :
  • Pourquoi la croissance des échanges est-elle au cœur de la mondialisation ?
  • En quoi les échanges commerciaux sont-ils au cœur des échanges mondiaux ?
  • En quoi les détroits et les canaux sont-ils des points stratégiques dans les échanges de marchandises, à l’échelle Mondiale ?
  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Affrètement :

C’est la location d’un navire, pour un voyage ou pour un temps déterminé.

Conteneur ou Container :

C’est une caisse métallique de dimensions standardisées, pour le transport des marchandises.

EVP :

Cela signifie : Équivalent Vingt Pied, soit 6,05 mètres. C’est la longueur d’un conteneur.

Flux :

C’est une masse de marchandises, de personnes, de capitaux ou d’informations, en circulation.

Hub :

C’est une plate forme aérienne, portuaire ou ferroviaire vers laquelle se concentre le trafic de passagers ou de marchandises, avant d’être redistribué.

Multimodal :

Ce qui associe plusieurs modes de transports (Maritime ou fluvial, ferroviaire, routier ou encore aérien).

Réseau :

C’est un ensemble de lignes et de connexions qui relient entre eux des lieux ou des personnes.

*******

  • Plan détaillé :

 

  1. La croissance des échanges de marchandises, au cœur du processus de mondialisation :
  1. La description de ce phénomène :
  2. L’importance de la Triade :

 

  1. Les transports maritimes, principaux vecteurs des échanges mondiaux :
  1. Leurs places :
  2. Les conséquences de la mondialisation :

 

  1. Canaux et détroits, des points de passage stratégiques :
  1. Leurs fonctions :
  2. Les limites de ces modes de transport :

*******

 

 

[1] Dernière mise à jour du : 09.08.17. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : www.eduscol.education.fr

Lire la suite

Histoire. Chapitre II. Classe 4ème. 2017.2018. Portes cartes.

30 Septembre 2017 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Europe. 17ème.18ème siècles.
Europe. 17ème.18ème siècles.

Europe. 17ème.18ème siècles.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège St Gabriel - Année 2017-2018 [1] :

Chapitre II : L’Europe des Lumières [2] :

  • Thème 1 : Le XVIIIe siècle. Expansions, Lumières et révolutions.
  • Bourgeoisies marchandes, négoces internationaux et traites négrières au XVIIIe siècle.
  • L’Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé et contestation de l’absolutisme.
  • La Révolution française et l’Empire : nouvel ordre politique et société révolutionnée en France et en Europe.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • La classe de 4ème doit permettre de présenter aux élèves les bases de connaissances nécessaires à la compréhension de changements politiques, sociaux économiques et culturels majeurs qu’ont connus l’Europe et la France, de la mort de Louis XIV à l’installation de la Troisième République. Il s’agit notamment d’identifier les acteurs principaux de ces changements, sans réduire cette analyse aux seuls personnages politiques. L’étude des échanges liés au développement de l’économie de plantation dans les colonies amène à interroger les origines des rivalités entre puissances européennes, l’enrichissement de la façade atlantique, le développement de la traite atlantique en lien avec les traites négrières en Afrique et l’essor de l’esclavage dans les colonies.
  • Le développement de l’esprit scientifique, l’ouverture vers des horizons plus lointains poussent les gens de lettres et de sciences à questionner les fondements politiques, sociaux et religieux du monde dans lequel ils vivent. On pourra étudier les modes de diffusion des nouvelles idées, la façon dont différents groupes sociaux s’en emparent et la nouvelle place accordée à l’opinion publique dans un espace politique profondément renouvelé. On caractérise les apports de la Révolution française, dans l’ordre politique aussi bien qu’économique et social non seulement en France mais en Europe dans le contexte des guerres républicaines et impériales. On peut à cette occasion replacer les singularités de la Révolution Française dans le cadre des révolutions atlantiques. On rappelle l’importance des grandes réformes administratives et sociales introduites par la Révolution puis l’Empire.
  • Introduction :

 

  • L’Europe du 18ème siècle est marquée par la naissance et l’essor des Lumières.
  • C’est un courant de philosophes, de scientifiques ou encore d’artistes, animé par la Raison et l’Esprit Critique.
  • Parmi eux, des Intellectuels Français comme Voltaire, Montesquieu, Rousseau ou encore Diderot, qui par leurs écrits, sont prêts à repenser le modèle Français, tant sur le plan politique, social, économique, ou encore religieux.
  • Pour eux, l’accès au savoir et à la connaissance est essentiel, l’œuvre de l’Encyclopédie, en fut, l’une des principales manifestations.
  • Toutes ces remises en causes intellectuelles constituent les bases mêmes des idées qui vont jalonner le 18ème siècle et qui va s’achever en France, par une Révolution, mettant à bas les fondements de l’Ancien Régime et donnant naissance à une nouvelle France.
  • Deux questions se posent à nous :
  • En quoi les Lumières forment- ils un mouvement intellectuel Européen ?
  • Comment les idées des Lumières se diffusent-elles, à travers l’Europe ?
  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Académies :

C’est une société savante à caractère littéraire, scientifique, philosophique. Elle rassemble l’élite urbaine, soit des nobles, des évêques ou encore des bourgeois.

Despote Éclairé :

C’est un souverain autoritaire qui va s’inspirer des idées des philosophes des Lumières, afin d’appliquer dans son pays des réformes religieuses, politiques et économiques. Ce fut le cas pour Fréderic II de Prusse ou Catherine II de Russie.

Droits Naturels :

Ce sont des droits universels dont dispose l’Homme, dès sa naissance.

Lumières :

C’est un courant de pensée européen, datant du 18ème siècle. Il fut développé par des philosophes, des scientifiques ou des artistes. Il met en avant les Lumières de la Raison, qui grâce à la connaissance et à l’esprit critique, sont considérés comme la condition du progrès et du bonheur des Hommes.

Philosophe :

C’est un intellectuel qui cherche à comprendre le Monde et ce, par l’usage de la raison.

Salons :

Ce sont des lieux de réunion souvent tenus par des femmes de la noblesse et de la bourgeoisie, où se retrouvent des savants, des philosophes, mais aussi des artistes, pour échanger leurs idées.

*******

 

[1] Dernière mise à jour du : 05.08.17. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : www.eduscol.education.fr

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège St Gabriel - Année 2017-2018, suite :

Chapitre II : L’Europe des Lumières, suite [1] :

 

  • Plan détaillé :
  1. Les Lumières, un mouvement intellectuel Européen :
  1. Leurs origines :
  2. Le modèle Anglo-Saxon :
  1. La diffusion des idées des Lumières, à travers l’Europe :
  1. L’action des Despotes Éclairés :
  2. Le rôle des Salons :

 

*******

 

[1] Sources extraites de : www.eduscol.education.fr

Lire la suite

Histoire. Chapitre II. Classe 4ème. 2017.2018. Plan.

30 Septembre 2017 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège St Gabriel - Année 2017-2018 [1] :

Chapitre II : L’Europe des Lumières [2] :

  • Thème 1 : Le XVIIIe siècle. Expansions, Lumières et révolutions.
  • Bourgeoisies marchandes, négoces internationaux et traites négrières au XVIIIe siècle.
  • L’Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé et contestation de l’absolutisme.
  • La Révolution française et l’Empire : nouvel ordre politique et société révolutionnée en France et en Europe.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • La classe de 4ème doit permettre de présenter aux élèves les bases de connaissances nécessaires à la compréhension de changements politiques, sociaux économiques et culturels majeurs qu’ont connus l’Europe et la France, de la mort de Louis XIV à l’installation de la Troisième République. Il s’agit notamment d’identifier les acteurs principaux de ces changements, sans réduire cette analyse aux seuls personnages politiques. L’étude des échanges liés au développement de l’économie de plantation dans les colonies amène à interroger les origines des rivalités entre puissances européennes, l’enrichissement de la façade atlantique, le développement de la traite atlantique en lien avec les traites négrières en Afrique et l’essor de l’esclavage dans les colonies.
  • Le développement de l’esprit scientifique, l’ouverture vers des horizons plus lointains poussent les gens de lettres et de sciences à questionner les fondements politiques, sociaux et religieux du monde dans lequel ils vivent. On pourra étudier les modes de diffusion des nouvelles idées, la façon dont différents groupes sociaux s’en emparent et la nouvelle place accordée à l’opinion publique dans un espace politique profondément renouvelé. On caractérise les apports de la Révolution française, dans l’ordre politique aussi bien qu’économique et social non seulement en France mais en Europe dans le contexte des guerres républicaines et impériales. On peut à cette occasion replacer les singularités de la Révolution Française dans le cadre des révolutions atlantiques. On rappelle l’importance des grandes réformes administratives et sociales introduites par la Révolution puis l’Empire.
  • Introduction :

 

  • L’Europe du 18ème siècle est marquée par la naissance et l’essor des Lumières.
  • C’est un courant de philosophes, de scientifiques ou encore d’artistes, animé par la Raison et l’Esprit Critique.
  • Parmi eux, des Intellectuels Français comme Voltaire, Montesquieu, Rousseau ou encore Diderot, qui par leurs écrits, sont prêts à repenser le modèle Français, tant sur le plan politique, social, économique, ou encore religieux.
  • Pour eux, l’accès au savoir et à la connaissance est essentiel, l’œuvre de l’Encyclopédie, en fut, l’une des principales manifestations.
  • Toutes ces remises en causes intellectuelles constituent les bases mêmes des idées qui vont jalonner le 18ème siècle et qui va s’achever en France, par une Révolution, mettant à bas les fondements de l’Ancien Régime et donnant naissance à une nouvelle France.
  • Deux questions se posent à nous :
  • En quoi les Lumières forment- ils un mouvement intellectuel Européen ?
  • Comment les idées des Lumières se diffusent-elles, à travers l’Europe ?
  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Académies :

C’est une société savante à caractère littéraire, scientifique, philosophique. Elle rassemble l’élite urbaine, soit des nobles, des évêques ou encore des bourgeois.

Despote Éclairé :

C’est un souverain autoritaire qui va s’inspirer des idées des philosophes des Lumières, afin d’appliquer dans son pays des réformes religieuses, politiques et économiques. Ce fut le cas pour Fréderic II de Prusse ou Catherine II de Russie.

Droits Naturels :

Ce sont des droits universels dont dispose l’Homme, dès sa naissance.

Lumières :

C’est un courant de pensée européen, datant du 18ème siècle. Il fut développé par des philosophes, des scientifiques ou des artistes. Il met en avant les Lumières de la Raison, qui grâce à la connaissance et à l’esprit critique, sont considérés comme la condition du progrès et du bonheur des Hommes.

Philosophe :

C’est un intellectuel qui cherche à comprendre le Monde et ce, par l’usage de la raison.

Salons :

Ce sont des lieux de réunion souvent tenus par des femmes de la noblesse et de la bourgeoisie, où se retrouvent des savants, des philosophes, mais aussi des artistes, pour échanger leurs idées.

*******

 

[1] Dernière mise à jour du : 05.08.17. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : www.eduscol.education.fr

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège St Gabriel - Année 2017-2018, suite :

Chapitre II : L’Europe des Lumières, suite [1] :

 

  • Plan détaillé :

 

  1. Les Lumières, un mouvement intellectuel Européen :

 

  1. Leurs origines :
  2. Le modèle Anglo-Saxon :
  1. La diffusion des idées des Lumières, à travers l’Europe :

 

  1. L’action des Despotes Éclairés :
  2. Le rôle des Salons :

 

*******

 

 

[1] Sources extraites de : www.eduscol.education.fr

Lire la suite

EMC. Chapitre I. 4ème. 2017.218. Portes cartes.

4 Septembre 2017 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Éducation Morale et Civique – St Gabriel. Année 2017-2018. Classe de 4ème[1] :

 

Chapitre I : « La Justice en France »[2] :

 

  • Introduction :

 

  • La Justice lit le Droit et le dit.

 

  • Elle est associée au Pouvoir Judiciaire, soit l’un des trois Pouvoirs de notre Pays, à savoir : Le Pouvoir Exécutif (Le Président de la République et le Gouvernement), le Pouvoir Législatif (L’Assemblée Nationale et le Sénat), enfin le Pouvoir Judicaire (Soit les Juges et les Magistrats).

 

  • Elle est symbolisée par le Glaive, la Balance et l’Allégorie de la Femme aux yeux bandés.

 

  • Chacun est distinct l’un de l’autre, et ce, en vertu de la Séparation des Pouvoirs, déjà exprimée par Montesquieu, dans l’Esprit des Lois, en 1748.

 

  • La Justice est animée par des Principes, qui régissent son organisation, ce seront les deux premiers points de notre Étude.

 

  • Enfin, il y aura la description d’un cas précis, soit celui de la Justice Populaire, avec le cas de la Cours d’Assises, qui est un Tribunal Populaire.

 

 

*******

 

 

Éducation Morale et Civique – Ste Gabriel. Année 2017-2018. Classe de 4ème, suite [3] :

 

Chapitre I : « La Justice en France, suite »[4] :

 

 

  • Plan détaillé :

 

  1. Les principes de la Justice :

 

  1.  Cours dialogué : Les Symboles de la Justice, le sens de ses Symboles :
  2. Le Symbole de la Justice est une Femme tenant une Balance et un Glaive :
  3. Travail en autonomie : Fiche d’exercices sur les grands Principes de la Justice :
  4. La Justice garantit les Droits de la Personne et repose sur quelques grands Principes :

 

  1. L’organisation Judiciaire :

 

  1. Travail en autonomie à l’aide du Manuel : Les Juridictions :

 

  1. Complétez le tableau ci-dessous à l’aide du Manuel (Pour certaines affaires, plusieurs Tribunaux sembleront convenir) :
  2. Questions :

 

  1. L’organisation Judiciaire Française peut être divisée en 3 ensembles :

 

        1. La Justice Pénale, qui juge les infractions à la Loi :
          1. Une infraction et un type de juridiction :
          2. La Justice Civile, qui traite des problèmes, entre personnes :
          3. Les Tribunaux Administratifs :
          4. Il existe une Justice adaptée aux Mineurs :

 

        1. Les recours possibles :
  1. Complétez le tableau ci-dessous, à l’aide du Manuel (Pour certaines affaires, plusieurs Tribunaux sembleront convenir) :

 

      1. Complétez le tableau, ci-dessous :
      2. Questions :

 

  1. Complétez le tableau ci-dessous, à l’aide du Manuel (Pour certaines affaires, plusieurs Tribunaux sembleront convenir) : EXERCICE :

 

  1. Complétez le tableau, ci-dessous :
  2. Questions :

 

  1. La Cour d’Assises, un Tribunal Populaire :

 

  1. Cours dialogué à partir du schéma de l’organisation de la Justice déjà examiné :
  2. Travail en autonomie : Fiche d’exercices sur la Cour d’Assises :
  3. Cours dialogué : Lecture du Serment des Jurés, doc. 1 p. 62 :
  4. Cours dialogué à partir du schéma de l’Organisation de la Justice déjà examiné :
  5. Depuis le 1er janvier 2001 et la Loi sur la Présomption d’Innocence :

 

  1. Schéma Explicatif :

 

  1. Schéma :
  2. Explication du Schéma :

*******

 

[1] Sources extraites de : www.eduscol.education.fr

[2] Dernière mise à jour du : 11.08.17. Remise en forme. Philippe ROY. Relecture de ce jour.

[3] Sources extraites de : www.eduscol.education.fr

[4] Dernière mise à jour du : 11.08.17. Remise en forme. Philippe ROY. Relecture de ce jour.

Lire la suite

Géographie. Chapitre I. 4ème. 2017.218. Portes cartes.

4 Septembre 2017 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Géographie. Chapitre I. 4ème. 2017.218. Portes cartes.
Géographie. Chapitre I. 4ème. 2017.218. Portes cartes.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège St Gabriel - Année 2017-2018 [1] :

Chapitre I : Les villes dans la mondialisation [2] :

  • Thème 1. L’urbanisation du monde.
  • Espaces et paysages de l’urbanisation : géographie des centres et des périphéries.
  • Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • À partir des acquis de la classe de 5e, on aborde en 4e quelques caractéristiques géographiques majeures du processus de mondialisation contemporaine. On peut ainsi sensibiliser les élèves aux différences entre celle-ci et la «première mondialisation» (XV-XVIe siècles) étudiée en histoire. Il s’agit de sensibiliser les élèves aux nouvelles formes d’organisation des espaces et des territoires que cette mondialisation provoque et d’aborder avec eux quelques-uns des problèmes qu’elle pose.
  • Le monde s’urbanise à grande vitesse depuis 1945. Plus de la moitié de l’humanité habite les villes, depuis 2007, et probablement les 2/3 à l’horizon 2050. Il s’agit d’un fait majeur qui caractérise la mondialisation.
  • En 6e les élèves ont abordé la question urbaine à partir de l’analyse de « l’habiter ». En 4e on leur fait prendre conscience des principaux types d’espaces et de paysages que l’urbanisation met en place, ce qui est l’occasion de les sensibiliser au vocabulaire de base de la géographie urbaine.
  • On insiste ensuite sur la connexion des villes aux grands réseaux de la mondialisation et aux différences que cela crée entre les villes connectées et bien intégrées à une mondialisation qu’elles entrainent et des villes plus à l’écart, voire confrontées à des phénomènes de « rétrécissement » (Shrinking Cities, comme Detroit).
  • Deux études de cas de grandes villes, au choix du professeur, permettent d’aborder concrètement les différents aspects du thème.
  • Ces études de cas contextualisées offrent une première approche de l’espace mondialisé.

Introduction :

 

  • Jamais la circulation des hommes, des marchandises, des capitaux, n’a été aussi importante et étendue de nos jours.
  • De façon générale tout peut circuler à travers le Monde et dans des délais faibles.
  • La Mondialisation c’est la contraction, le resserrement des espaces et du temps.
  • Elle prend ses origines sur quelques grands centres dynamiques (Europe-Asie-Amériques) de l’économie mondiale.
  • A ce titre, les grands lieux de commandement que sont les villes constituent naturellement des espaces d’impulsion essentiels dans le cadre de la Mondialisation.
  • Trois questions se posent à nous :
  • Pourquoi les métropoles sont-elles des lieux de concentration ?
  • En quoi sont-elles des centres et des relais de la Mondialisation ?
  • Pourquoi sont-elles des espaces inégalitaires et vulnérables ?
  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Agglomération :

C’est un ensemble qui est formé par une ville et ses banlieues.

Archipel Mégalopolitain :

C’est un ensemble de villes qui dirigent le Monde, en concentrant les activités d’innovation et de commandement, tout en fonctionnant en réseau.

CBD :

Soit Central Business District, c’est le Centre des Affaires d’une grande ville, comme celui de la Défense, proche de Paris.

Mégalopole :

C’est un ensemble de villes proches qui constituent une gigantesque agglomération, concentrant ainsi des pôles de décision mondiaux.

Métropole :

C’est une ville qui exerce des fonctions de commandement politique, économique, ou encore culturel et ce, à une échelle régionale, nationale ou encore mondiale.

Réseau :

C’est un ensemble de lignes et de connexions qui relient entre eux des lieux ou des personnes.

Terre-plein :

On parle aussi de polder. En fait, c’est un espace gagné artificiellement sur la mer.

 

  • Plan détaillé :
  1. Les grandes métropoles, des lieux de concentration :
  1. Définition :
  2. D’Autres fonctions :

 

  1. Les grandes métropoles, centres et relais de la mondialisation :
    1. Leur position :
    2. Un rôle différent selon les échelles :
  2. Les grandes métropoles, espaces inégalitaires et vulnérables ? :
  1. La mondialisation, source d’inégalités :
  2. D’autres conséquences :

*******

 

[1] Dernière mise à jour du : 09.08.17. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : www.eduscol.eudcation.fr

Lire la suite

Géographie. Chapitre I. 4ème. 2017.218. Plan.

4 Septembre 2017 , Rédigé par Philippe Roy Publié dans #Classe de 4ème.

Cours d’Histoire-Géographie. Classe de 4ème. Collège St Gabriel - Année 2017-2018 [1] :

Chapitre I : Les villes dans la mondialisation [2] :

  • Thème 1. L’urbanisation du monde.
  • Espaces et paysages de l’urbanisation : géographie des centres et des périphéries.
  • Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation.
  • Démarches et contenus d’enseignement :
  • À partir des acquis de la classe de 5e, on aborde en 4e quelques caractéristiques géographiques majeures du processus de mondialisation contemporaine. On peut ainsi sensibiliser les élèves aux différences entre celle-ci et la «première mondialisation» (XV-XVIe siècles) étudiée en histoire. Il s’agit de sensibiliser les élèves aux nouvelles formes d’organisation des espaces et des territoires que cette mondialisation provoque et d’aborder avec eux quelques-uns des problèmes qu’elle pose.
  • Le monde s’urbanise à grande vitesse depuis 1945. Plus de la moitié de l’humanité habite les villes, depuis 2007, et probablement les 2/3 à l’horizon 2050. Il s’agit d’un fait majeur qui caractérise la mondialisation.
  • En 6e les élèves ont abordé la question urbaine à partir de l’analyse de « l’habiter ». En 4e on leur fait prendre conscience des principaux types d’espaces et de paysages que l’urbanisation met en place, ce qui est l’occasion de les sensibiliser au vocabulaire de base de la géographie urbaine.
  • On insiste ensuite sur la connexion des villes aux grands réseaux de la mondialisation et aux différences que cela crée entre les villes connectées et bien intégrées à une mondialisation qu’elles entrainent et des villes plus à l’écart, voire confrontées à des phénomènes de « rétrécissement » (Shrinking Cities, comme Detroit).
  • Deux études de cas de grandes villes, au choix du professeur, permettent d’aborder concrètement les différents aspects du thème.
  • Ces études de cas contextualisées offrent une première approche de l’espace mondialisé.

Introduction :

 

  • Jamais la circulation des hommes, des marchandises, des capitaux, n’a été aussi importante et étendue de nos jours.
  • De façon générale tout peut circuler à travers le Monde et dans des délais faibles.
  • La Mondialisation c’est la contraction, le resserrement des espaces et du temps.
  • Elle prend ses origines sur quelques grands centres dynamiques (Europe-Asie-Amériques) de l’économie mondiale.
  • A ce titre, les grands lieux de commandement que sont les villes constituent naturellement des espaces d’impulsion essentiels dans le cadre de la Mondialisation.
  • Trois questions se posent à nous :
  • Pourquoi les métropoles sont-elles des lieux de concentration ?
  • En quoi sont-elles des centres et des relais de la Mondialisation ?
  • Pourquoi sont-elles des espaces inégalitaires et vulnérables ?
  • Vocabulaire :

Mots :

Définitions :

Agglomération :

C’est un ensemble qui est formé par une ville et ses banlieues.

Archipel Mégalopolitain :

C’est un ensemble de villes qui dirigent le Monde, en concentrant les activités d’innovation et de commandement, tout en fonctionnant en réseau.

CBD :

Soit Central Business District, c’est le Centre des Affaires d’une grande ville, comme celui de la Défense, proche de Paris.

Mégalopole :

C’est un ensemble de villes proches qui constituent une gigantesque agglomération, concentrant ainsi des pôles de décision mondiaux.

Métropole :

C’est une ville qui exerce des fonctions de commandement politique, économique, ou encore culturel et ce, à une échelle régionale, nationale ou encore mondiale.

Réseau :

C’est un ensemble de lignes et de connexions qui relient entre eux des lieux ou des personnes.

Terre-plein :

On parle aussi de polder. En fait, c’est un espace gagné artificiellement sur la mer.

 

  • Plan détaillé :
  1. Les grandes métropoles, des lieux de concentration :
  1. Définition :
  2. D’Autres fonctions :

 

  1. Les grandes métropoles, centres et relais de la mondialisation :
    1. Leur position :
    2. Un rôle différent selon les échelles :
  2. Les grandes métropoles, espaces inégalitaires et vulnérables ? :
  1. La mondialisation, source d’inégalités :
  2. D’autres conséquences :

*******

 

[1] Dernière mise à jour du : 09.08.17. Relecture de ce jour.

[2] Sources extraites de : www.eduscol.eudcation.fr

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>